Guelmim sous l'eau, la province déclarée « zone sinistrée »

La province de Guelmim a été déclarée, "zone sinistrée" par les autorités provinciales. Suite aux nouvelles pluies, tous les oueds ont débordé.

Par

Guelmim inondée.
Guelmim inondée. Capture d'écran

La province de Guelmim a été déclarée, « zone sinistrée » par les autorités provinciales. Suite aux nouvelles pluies, tous les oueds ont débordé.

« Suite aux précipitations exceptionnelles qui se sont abattues sur la province de Guelmim, vendredi 28 novembre 2014, et en raison de l’isolement de la province consécutif aux débordements de tous les oueds de la province et ceux à proximité et des dégâts occasionnés à la majorité des infrastructures, les autorités provinciales déclare cette province comme zone sinistrée », a indiqué la Wilaya de la région de Guelmim-Es-Smara dans un communiqué ce samedi 29 novembre.

Une décision qui devrait permettre aux populations sinistrées de se faire indemniser, ainsi qu’une mobilisation accrue.
La veille, la Wilaya avait indiqué que de nouvelles pluies exceptionnelles s’étaient abattues dans la journée sur la province de Guelmim, provoquant des dégâts matériels, mais  »sans occasionner de pertes en vies humaines jusqu’à présent ».

Les pluies torrentielles ont engendré des crues qui ont provoqué les inondations de tous les oueds de la province, a précisé la Wilaya, ajoutant que les eaux ont submergé plusieurs quartiers de la ville de Bouyzakarne, suite à l’effondrement de certaines parties de la digue de protection du quartier Al Massira.

A Guelmim, plusieurs quartiers ont également été inondés suite à l’effondrement de la digue de protection de la ville, après le débordement de l’Oued Oum Laachar. La montée du niveau des eaux de cet oued a provoqué l’isolement des quartiers Arrahma, Moulay Youssef, Lakramez, M’hirich et la zone industrielle du centre-ville, mais aussi la fermeture de la route nationale n°12 menant à Sidi Ifni et la route nationale n°01 en direction de la ville de Tan Tan, selon la même source.

Regarder la vidéo montrant la crue de l’oued Oum Laachar à Guelmim

Les crues ont provoqué également l’isolement des centres et douars des autres communes de la province et la fermeture de plusieurs routes, dont la route nationale n°1 qui dessert plusieurs destinations, ajoute la Wilaya.

Par ailleurs, les fortes précipitations ont causé la panne du réseau des fibres optiques de Maroc Telecom, entrainant l’interruption du réseau téléphonique au niveau de la province, ce qui a affecté la communication et la coordination entre les différents services publics.

Malgré cette situation, ces services ont continué à coordonner leurs efforts à l’aide des moyens disponibles, ce qui a permis aux autorités publiques de poursuivre leurs interventions, note la Wilaya.

Avec MAP

article suivant

Doléances financières des médecins privés : où en sont les négociations avec le ministère ?

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.