Un responsable américain traite Netanyahou de « mauviette »

Un responsable américain traite Netanyahou de « mauviette »

Un responsable américain a qualifié le premier ministre israélien de « mauviette », avant de recevoir les foudres des Israéliens.

Par

Crédit : EPA

Un responsable américain a qualifié le premier ministre israélien de « mauviette », avant de recevoir les foudres des Israéliens.

« La vérité sur Bibi, c’est que c’est une mauviette » (« chickenshit », en anglais), a déclaré un haut responsable de l’administration Obama pour parler du premier ministre israélien Benyamin Netanyahou. La phrase a été révélée par le journaliste américain Jeffrey Goldberg qui explique dans The Atlantic l’exaspération de la diplomatie américaine face à la politique israélienne. Le responsable aurait aussi qualifié le premier ministre israélien de « lâche » (« coward » en anglais) sur la question du nucléaire iranien.

Un autre officiel aurait confié son appréciation de B. Natanyahou : « Ce qui est bien avec Netanyahou, c’est qu’il a peur de lancer des guerres.» Et d’ajouter : « Le mauvais côté avec lui, c’est qu’il ne veut rien faire qui puisse permettre un arrangement avec les Palestiniens ou avec les Etats arabes sunnites. La seule chose qui l’intéresse c’est de se protéger lui-même d’une défaite politique […] il n’a pas de cran ».

Les Etats-Unis accusés de  » jeter Israël sous un bus « 

Ces propos contrastent avec le soutien habituellement apporté par l’administration américaine à Israël. Mais ils sont révélés juste quelques jours après la critique de Washington de l’annonce par Israël de l’accélération de la colonisation.

Devant la Knesset, le premier ministre a souligné qu’il « chérissait » l’alliance entre Israël et les Etats-Unis en précisant qu’il était attaqué par des « forces anonymes ». Le ministre de l’Economie Naftali Bennett a été plus virulent en parlant d’« insultes sévères offensant des millions de citoyens israéliens et de juifs dans le monde entier » en allant jusqu’à dire que « si ce qui est écrit est vrai, alors il apparaît que l’administration actuelle souhaite jeter Israël sous un bus ».

Du côté de la diaspora, là aussi la colère monte. Sur une page Facebook, on voit par exemple une comparaison entre Barack Obama et Benyamin Netanyahou au même âge, montrant le premier ministre israélien en tenue militaire et le président américain assis et souriant. Le montage est accompagné du texte : « Which one is chickenshit in your opinion ? »

article suivant

Le Maroc déroule le tapis rouge pour ses relais d’influence en Afrique du Sud

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.