Le Maroc, un pays où il ne fait pas bon être âgé

Le Maroc se classe à la 83e place sur 96 en matière de situation des personnes âgées.

Par

Crédit : Yassine Toumi.

Des progrès sont encore à faire en matière d’aide et de gestion de nos ainés. C’est ce que révèle l’indice « Global age watch » de cette année qui s’intéresse à la vie des personnes âgées. L’indice, publié aujourd’hui à l’occasion de la journée internationale des personnes âgées, est réalisé par une ONG spécialisée et l’ONU. Le Maroc se place à la 83e place sur 96 pays.

L’indice est calculé d’après 13 indicateurs relevant de quatre domaines, considérés importants pour la qualité de vie des personnes âgées : la sécurité des revenus (qui prend en compte le système des retraites, le taux de pauvreté, etc.), l’état de santé (espérance de vie, etc.), l’emploi, l’éducation, et l’environnement (relations sociales, accès aux transports, etc.).

De mauvais scores en matière de santé

Le Maroc est surtout très mal noté en termes de santé et d’éducation. Le pays se classe un peu mieux dans le domaine des revenus (64e). Par exemple, 39 % des personnes de plus de 65 ans reçoivent  une retraite.

Le pays se situe au quatrième rang des États africains analysés (la Tunisie et l’Algérie n’en font pas partie, faute de données suffisantes), derrière l’île Maurice (38e), l’Afrique du Sud (80e) et le Ghana (81e).

Le rapport rappelle que la richesse du pays n’est pas le seul critère d’amélioration de la vie des personnes âgées, bien au contraire. Il insiste sur l’importance des politiques sociales mises en place. Certains pays très pauvres obtiennent ainsi des scores honorables. C’est le cas de la Bolivie par exemple.

21 % de personnes âgées en 2050 au Maroc

Cet indice a été mis en place en 2013. D’après ses initiateurs, il constituera un outil pour regarder l’évolution de la situation des personnes âgées sur le long terme. Un indice d’autant plus utile que la population âgée ne cesse d’augmenter du fait de l’allongement de l’espérance de vie. D’après les estimations, les personnes âgées de plus de 60 ans constitueront 21 % du total de la population marocaine en 2050 (contre 8 % aujourd’hui).

La Norvège figure en tête du classement, alors que l’Afghanistan est dernier. Le top 10 est constitué d’États européens, nord-américains, de l’Australie et du Japon.

classementvieux

article suivant

Weego, l'application marocaine qui veut révolutionner les transports en commun

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.