Une caravane de solidarité pour dénoncer les crimes racistes

Des associations lancent une caravane de solidarité qui ira à Tanger le 27 septembre. Cette mobilisation est destinée à soutenir les migrants et dénoncer les crimes racistes.

Par

un groupe de migrants
Photo d'illustration. Crédit : AFP

Un collectif d’associations marocaines soutenu par d’autres associations étrangères organise une caravane de solidarité qui se rendra à Tanger le samedi 27 septembre. Le groupe se mobilise pour soutenir la communauté de migrants victime de « crimes racistes » mais aussi « des arrestations et des expulsions arbitraires », indique un communiqué du collectif des associations.

De même, cette mobilisation est une manière pour les différentes associations d’exprimer « leurs pensées à toutes les victimes tombées sur les routes de la migration notamment aux frontières de Sebta et à Melilia » et d’affirmer « leur rejet du racisme et de la discrimination », ajoute le communiqué.

Lire l’éditorial de TelQuel du 12 septembre dernier : Racisme ordinaire

Le groupe n’a pas manqué de pointer du doigt les agissements du gouvernement marocain et des forces de l’ordre qu’il accuse de  maintenir « la discrimination dans la violence et le non-droit » et les exhorte « au respect de l’ensemble des textes internationaux » dont le Maroc est signataire.

Lire aussi : Une ONG dénonce la violence policière marocaine contre les Subsahariens

Parmi les associations qui prennent part à cette caravane, on compte l’AMDH (l’Association marocaine des droits de l’Homme) , Attac/ CADTM Maroc, le Collectif des communautés subsahariennes au Maroc, la Fondation Orient-Occident. Elles sont soutenues par Aracem (Mali), Association des réfugiés sans frontières (Cameroun), ATMF (France), SOS Migrants (Belgique), Stiftung-do (Hambourg, Allemagne).

article suivant

Casablanca : réouverture des écoles à partir du 5 octobre, et prolongation des mesures restrictives