Houcine El Ouardi fait le ménage dans son ministère et dans les hôpitaux

Le ministre de la Santé, Houcine El Ouardi, vient de licencier 17 cadres de son ministère et a procédé à plusieurs changements concernant 61 postes de responsabilité.

Par

Le ministre de la Santé Houcine El Ouardi
Le ministre de la Santé Houcine El Ouardi. Crédit : Telquel

Après avoir effectué des visites aux différents hôpitaux et centres de santé au sein du royaume et avoir passé au crible les pratiques de gestion au sein de ces établissements, le ministre de la Santé Houcine El Ouardi a décidé d’effectuer d’importants changements au niveau des postes de responsabilité.

D’après un communiqué publié par le ministère de la Santé, 17 cadres du ministère ont été remerciés. De larges mutations, concernant 61 responsables du corps hospitalier, ont été également effectuées. Le ministère va lancer un appel à candidature pour pourvoir à 60 postes de responsabilité sur l’ensemble du royaume.

De nombreux scandales sanitaires

Houcine El Ouardi explique que ces changements ont été décidés après avoir constaté « l’état déplorable » de plusieurs hôpitaux et établissements de santé, notamment à Casablanca et qui résulte de l’inconscience des responsables dans l’exercice de leurs fonctions. A Casablanca, 28 responsables ont été licenciés. Selon le ministère de la Santé, ce « large mouvement a été opéré afin de pouvoir donner un nouveau souffle aux différents chantiers de la santé, notamment ceux relatifs à l’aide médicale Ramed et au niveau du département des urgences ».

En janvier dernier, à Chefchaouen, une partie du toit de l’hôpital s’était effondré, manquant de blesser une infirmière. En février, une enquête avait été ouverte après le décès de 16 personnes à l’hôpital Al Farbi d’Oujda. Au mois de juillet, deux vidéos ont fait scandale, la première montrant des mères avec leurs bébés dormant par terre à l’hôpital Ibn Sina de Rabat, et la seconde montrant l’accouchement à même le sol d’une mère dans un centre de santé à Casablanca.

article suivant

Interdit de colloque, les explications de Nourredine Ayouch

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.