Le vaisseau qui défie l’espace temps

Aller plus vite que la lumière et défier l’espace temps ne serait pas nécessairement impossible selon le docteur Harold White, un physicien de la Nasa. Celui-ci travaille déjà sur un vaisseau qui pourrait rallier Alpha du Centaure, un système stellaire situé à un peu plus de quatre années lumières de la Terre, en à peine deux semaines. Un projet encore très théorique, qui s’appuie sur les travaux du physicien mexicain Miguel Alcubierre (métrique d’Alcubierre), publiés en 1994. Celui-ci soutenait qu’un objet capable de déformer l’espace temps pourrait aller plus vite que la lumière sans entrer en conflit avec les lois de la relativité générale, mais qu’il lui fallait disposer d’une énergie extrêmement importante. Le docteur White, quant à lui, estime qu’un vaisseau n’a pas forcément besoin d’une grande énergie mais qu’il doit avoir une structure capable de créer une bulle de distorsion afin de déformer l’espace temps. Il a donc pensé à un engin spatial intégré dans un tore : un solide en forme de tube refermé sur lui-même, semblable à une bouée ou une chambre à air.  

article suivant

Le gouvernement suspend l'organisation des festivals et des manifestations culturelles