Maroc

Rabat veut ouvrir une "nouvelle page" avec l'Afrique du Sud

Crédit: Rachid Tniouni
Rabat veut ouvrir une "nouvelle page" avec l'Afrique du Sud
janvier 09
15:41 2018
Partager

Lors d’une rencontre à Rabat, les ministres marocain et sud-africain des Affaires étrangères ont rappelé la nécessité pour les deux pays de collaborer sur des dossiers communs à l’Afrique, mais ont peu évoqué l’évolution des relations entre les deux pays.

Une image qui se veut symbolique. C’est ensemble que les ministres des Affaires étrangères marocain et sud-africain, Nasser Bourita et Maite Nkoana-Mashabanesont arrivés pour prendre part à la conférence ministérielle sur la migration dont les travaux ont été lancés ce mardi 9 janvier. Les deux ministres, qui étaient quasiment côte à côte lors de la photo de famille de l’événement, ont ensuite eu des entretiens bilatéraux  en marge de cette conférence avant de tenir une conférence de presse commune au ministère des Affaires étrangères.

C’est dans le but d’ «ouvrir une nouvelle page » dans les relations bilatérales et de coordonner l’action des deux diplomaties dans le domaine de la migration notamment, que les deux diplomates ont eu un entretien « franc et cordial », a indiqué le ministre marocain des Affaires étrangères lors de son intervention devant la presse. Tout en rappelant que l’Afrique du Sud et le Maroc sont des pays importants en Afrique, le diplomate a notamment insisté sur la nécessité des deux pays de collaborer sur les questions de paix et de développement « au service de l’Afrique » afin que le continent ait une « voix qui porte », avant d’indiquer que l’agenda maroco-sud africain « continuera à se développer » sans donner plus de précisions sur le développement de cette relation.

La ministre sud-africaine des Affaires étrangères a, elle, axé son discours sur la nécessité de trouver « des solutions aux problèmes africains en Afrique » notamment celui de la migration. Elle a également rappelé que les deux pays ont dénoncé le commerce d’esclave en 2017 tout en signalant que le continent africain est celui qui « dispose le plus de ressources minérales » affirmant que celui-ci peut compter sur sa jeunesse. On rappellera que cette visite de Maite Nkoana-Mashabane est la première d’un officiel sud-africain  depuis la rencontre entre Mohammed VI et Jacob Zuma en marge du sommet UA-UE, au mois de novembre dernier.

Préparer le prochain sommet de l’UA

Pour rappel, les deux ministres étaient présents à Rabat pour prendre part à la conférence ministérielle sur la migration organisée ce mardi 9 janvier à Rabat. Un événement durant lequel Nasser Bourita a rappelé les principaux points de la note préliminaire de la feuille de route sur la migration en Afrique, dont l’élaboration a été confiée au roi Mohammed VI par le président en exercice de l’Union africaine Alpha Condé. Il a également insisté sur le fait que la migration africaine est d’abord une affaire intra-africaine puisque 80% des migrants vont d’un pays africain à un autre. La note royale doit être enrichie par les observations des participants à cette conférence.

Le ministre a également annoncé que le roi Mohammed VI présentera l’agenda africain pour la migration lors du 30e sommet de l’Union africaine, qui se tiendra à la fin du mois de janvier. Une précision orale qui ne figure cependant pas dans la version papier du discours de Nasser Bourita. Le diplomate a également spécifié que l’agenda présenté par le souverain ne sera pas « juridiquement contraignant » et fera office de « référence » pour les pays africains en fonction de leurs volontés et qu'il reviendra ensuite à la Commission de l’Union africaine de structurer l’agenda et de s’assurer de sa cohérence avec les autres missions de l’organisation panafricaine. Le ministre a ensuite rappelé la nécessité pour l’Afrique d’avoir une voix commune lors du  Forum mondial sur la migration et le développement ainsi que pour Conférence  internationale sur la migration de l’ONU dont les travaux se tiendront au mois  de décembre prochain à Marrakech.

 

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss