essentiel

"Séisme politique" en Arabie Saoudite: Des princes et d'anciens ministres arrêtés

Mohammed ben Salmane, le fils du roi d'Arabie saoudite, le 11 avril 2017 à Ryad. Saudi Royal Palace/AFP/Archives
"Séisme politique" en Arabie Saoudite: Des princes et d'anciens ministres arrêtés
novembre 04
22:44 2017
Partager

Dix princes saoudiens et plusieurs dizaines d'anciens membres du gouvernement ont été arrêtés à la demande d'un nouvel organe de lutte contre la corruption, rapporte samedi la chaîne de télévision Al Arabiya, citant des sources non-identifiées.

Ce nouveau comité dirigé par le prince héritier Mohamed ben Salman avait été créé par décret royal quelques heures plus tôt, d'après Reuters.

Dix princes et des dizaines d'anciens ministres arrêtés en Arabie saoudite", a tweeté la chaîne Al Arabiya, qui n'a pas cité ses sources. L'information n'a pas été confirmée officiellement dans l'immédiat.

Ces arrestations interviennent peu après la création de cette commission, dirigée par le prince héritier et homme fort du royaume, Mohammed ben Salmane, âgé de 32 ans.

Contrôlant les principaux leviers du gouvernement, de la défense à l'économie, Mohammed ben Salmane (MBS) semble chercher à étouffer les contestations internes avant tout transfert formel du pouvoir par son père, le roi Salmane, âgé de 81 ans.

Fin octobre, MBS a promis une Arabie "modérée", en rupture avec l'image d'un pays longtemps considéré comme l'exportateur du wahhabisme, une version rigoriste de l'islam qui a nourri nombre de jihadistes à travers le monde.

Il lancé plusieurs chantiers de réformes -- droit de conduire pour les femmes et ouvertures de cinémas notamment -- qui marquent le plus grand bouleversement culturel et économique de l'histoire moderne du royaume, avec une marginalisation de fait de la caste des religieux conservateurs.

Dans le même temps, il a oeuvré pour renforcer son emprise politique sur le pouvoir, procédant notamment à une vague d'arrestations de dissidents, dont des religieux influents et des intellectuels.

(Avec AFP et Reuters)

Vidéo d'Al Arabiya qui rappelle les propos du roi Salmane qui fustigeait ceux qui ont "privilégié leur intérêt sur l'intérêt général":

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss