Maroc

Sommet UA-UE: Mohammed VI reçoit le président de la commission de l'Union africaine

Mohammed VI reçoit Moussa Faki le 3 novembre au Palais royal de Rabat - Crédit: MAP
Sommet UA-UE: Mohammed VI reçoit le président de la commission de l'Union africaine
novembre 03
19:14 2017
Partager

Mohammed VI a reçu ce vendredi au palais de Rabat Moussa Faki Mahamat, président de la Commission de l’Union africaine (UA), alors que la participation de la RASD au sommet UA-UE d'Abidjan divise toujours l'organisation panafricaine. 

À moins d'un mois de la tenue du Sommet Union africaine (UA) - Union européenne (UE) les 29 et 30 novembre à Abidjan, le président de la Commission de l'UA, le Tchadien Moussa Faki a rencontré Mohammed VI au Palais royal de Rabat. Les "prochaines échéances continentales" ont été à l’ordre du jour de cet entretien, selon un communiqué du Cabinet royal qui ne s'étend pas davantage.

La question de la participation de la RASD, membre de l'UA, à ce sommet divise l'organisation panafricaine. Le 16 octobre, après un débat houleux, le Conseil exécutif de l'UA a confié à Moussa Faki le soin de mener des "consultations de haut-niveau" pour parvenir à un "consensus" avant le 27 octobre sur ce point, faute de quoi de précédentes décisions de l'UA s'appliqueraient pour que la RASD soit invitée.

Lire aussi: UA-UE : Consultations au sommet sur la présence de la RASD à Abidjan

Le 28 octobre, Moussa Faki publiait un communiqué alambiqué ne permettant pas de trancher la question, mais indiquait sur Twitter que "tous les membres de l'UA sont invités et attendus au sommet UA-UE". Selon SPS, l'agence de presse du Polisario, "la RASD a reçu une correspondance le 27 octobre de la part de la Commission de l'UA (bureau du président), à la lumière d'une note de la Côte d'Ivoire invitant tous les États membres de l'UA, sans exclusive, à participer au 5e Sommet participatif qu'abritera Abidjan les 29 et 30 novembre 20170".

Selon le cabinet royal, Moussa Faki a en outre relevé "l’apport important du Maroc depuis son retour, en janvier dernier, au sein de sa famille institutionnelle panafricaine, à l’agenda de paix, de stabilité et de développement du Continent". Le Tchadien a également salué l'action royale en faveur "d’une coopération Sud-Sud interafricaine et l’engagement du souverain en tant que leader sur la question de la migration au sein de l’Union africaine".

L’entretien a, en outre, porté sur les défis auxquels fait face l'Afrique et les opportunités pour assurer "l’émergence économique (le) développement social et la stabilité politique" du continent.

Côté marocain, le conseiller royal Fouad Ali El Himma et le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale Nasser Bourita ont participé à la rencontre. Moussa Faki était quant à lui accompagné de son ami et conseiller stratégique principal Mohamed Hassan Ould Labate, ancien ministre des Affaires étrangères de Mauritanie en tenue traditionnelle saharo-sahélienne.

Moussa Faki doit rester deux jours au Maroc, pour une visite à l'invitation du gouvernement marocain.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss