essentiel

La London Academy Casablanca, une nouvelle école high tech à Bouskoura

A la London Academy School, chaque classe est équipée d'internet et d'un tableau interactif.
La London Academy Casablanca, une nouvelle école high tech à Bouskoura
septembre 07
12:27 2017
Partager

L'école trilingue et ultra-connectée a ouvert ses portes mercredi 6 septembre à Casablanca.

Une nouvelle école privée a ouvert ses portes, ce mercredi 6 septembre à Bouskoura. Accréditée par le ministère de l’Éducation nationale, la London Academy est une école trilingue et "ultra-connectée", d'après ses initiateurs.

L'établissement accueille les élèves de la crèche à la terminale. L'établissement a une capacité de 1.300 enfants pour 65 classes. "Pour cette première rentrée, notre objectif était de 100 enfants, mais on est déjà à 120 environ: 70 de la crèche au primaire et 50 pour le secondaire", se réjouit Samir Benmakhlouf, le directeur de l'école. Cet ancien patron de Microsoft Maroc se lance désormais dans le marché de l'éducation, nous précise que les frais de scolarité annuels (hors cantine) varient entre 50.000 dirhams et 75.000 dirhams.

L'établissement offre un enseignement trilingue en arabe, français et anglais. "Notre école délivrera donc un baccalauréat international marocain en anglais et un bac international (IB) reconnu par toutes les grandes universités du monde. Les élèves auront donc un double diplôme valable au Maroc et l'autre à l'international", commente le directeur de l'école.

Une "Smart School"

Si les cours sont basés sur le programme national marocain, les supports et méthodes d'enseignement sont bien différents. Le directeur de l'école parle d'un apprentissage mixte, dit Blended Learning, qui combine eLearning et apprentissage classique. "Un enfant qui entre à l’école aujourd’hui a 5 ans. Il sera donc sur le marché du travail en 2035. Il faut donc le préparer à ce monde-là où les débats sur les drones et l'intelligence artificielle seront peut-être déjà dépassés", philosophe Samir Benmakhlouf. "En fait on traduit des notions de base vers des réalités du XXIe siècle".

Pour cela, les classes seront équipées d'internet et de tableaux interactifs. De 4 ans à 7 ans, les enfants auront accès à une tablette simple puis à une tablette avec clavier à partir de 8 ans. "Les enfants n'ont pas besoin d’introduction à la technologie, car ils savent déjà s’en servir. Nous les orientons vers la bonne technologie, afin qu'ils ne soient pas de simples consommateurs de technologie, mais qu’ils créent du contenu, qu'ils apprennent à lire, à compter et à être créatifs", commente Samir Benmakhlouf.

Des enseignements qui sont dispensés par 22 professeurs, étrangers et marocains, compétents dans le domaine digital et qui, surtout, suivront des programmes de formation continue tout au long de l'année. "Des consultants viendront régulièrement conseiller et mettre à jour leurs méthodes d'enseignements", conclut le directeur.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss