Maroc

FCBEscola : polémique sur la fermeture de l'école de foot du Barça à Casablanca

Crédit : FCBEscola Maroc/Facebook
FCBEscola : polémique sur la fermeture de l'école de foot du Barça à Casablanca
août 13
11:06 2017
Partager

L'école de football du Barça au Maroc a annoncé qu'elle fermait ses portes dans un communiqué du FC Barcelone. Pourtant, son directeur local n'a pas l'intention de mettre la clé sous la porte.

La polémique gronde. Dans un communiqué, le FC Barcelone annonce clairement "la fermeture de la FCBEscola Casablanca", école de football officielle du club barcelonais à Casablanca, ouverte depuis 2015 pour les enfants de 6 à 18 ans. "Pour des raisons indépendantes du Club, le projet a dû prendre fin et la seule FCBEscola du pays a fermé ses portes", mentionne le communiqué qui indique même que le Club est en train de "travailler afin de trouver un nouveau partenaire qui partage les valeurs et la façon de travailler du FC Barcelone". Sous-entendu leur partenaire actuel - FootAngels - ne les remplit plus, sans pour autant détailler ces valeurs et façons de travailler. L'école marocaine ne figure même plus sur le site du FCBEscola.

Du côté du FC Barcelone, la rupture est donc claire et nette même, même si les raisons de cette rupture restent floues. Le motif évoqué de ce divorce de la part du Barça : la fin du contrat, signé en novembre 2014, le 30 juin 2017 entre le FC Barcelone et ses partenaires marocains. Sans expliquer pourquoi il n'est pas tout simplement renouvelé. Dans le viseur, Foot Angels, entité marocaine opérant dans la gestion des écoles de football et des événements football et dirigée par Gabriel Hicham Guedira. 

Plainte déposée contre le Barça

De son côté, Gabriel Hicham Guedira avoue qu'il existe "quelques différences de point de vue principalement sur le service de la partie technique relative au contrat", soit "ce qui relève du terrain de football, de la gestion des séances, des plannings, du recrutement des entraîneurs et des championnats". Par exemple, les propositions de stage par le FCBEscola de Casablanca à Dakhla et Laâyoun ont été refusées et rejetées par le Barça. "Je ne saurai vous dire les raisons, la négociation elle-même a été refusée", nous indique Gabriel Hicham Guedira.

Le directeur de Footballs Angels nous affirme avoir porté plainte contre le club catalan pour des raisons contractuelles, sans vouloir nous donner plus de détails sur cette partie juridique. En litige avec le club catalan, il explique être "toujours en phase de discussion" et refuse de parler de fermeture de l'école. 

Rentrée footballistique coûte que coûte

Malgré le sévère communiqué du FC Barcelon, repris notamment par l'agence de presse espagnole EFE et publié en encart publicitaire dans plusieurs quotidiens nationaux, le directeur marocain de FCBEscola n'en démord pas. Il nous confirme que la rentrée aura bien lieu le 6 septembre... sous les couleurs du Barça. "L’école ne sera pas fermée en septembre 2017 et l’encadrement sera assuré par des entraîneurs espagnols diplômés UEFA A et UEFA PRO, assistés par des entraîneurs marocains selon le fonctionnement mis en place par Footangels depuis 2015", nous détaille Gabriel Hicham Guedira. Les inscriptions sont lancées le 15 août pour la saison 2017-2018, "avec de nouvelles opportunités de voyage et de nouveaux entraîneurs afin d'assurer la meilleure expérience pour vos enfants", est-il précisé sur la page Facebook dans un post qui date du 3 août. "Nous prendrons les mesures nécessaires pour permettre aux jeunes joueurs de continuer leurs entraînements sereinement sur les sites Dar Bouazza et Ain Diab", ajoute-t-il.

Dans son communiqué, le FC Barcelone met pourtant en garde les familles et les enfants marocains contre quiconque serait tenté d'utiliser son nom de façon inappropriée. Le club catalan veut éviter qu'ils "ne se sentent trompés par des associations pouvant inclure des représentations de notre écussons et nos couleurs mais qui ne sont pas officielles" sans clairement viser Footangels. 

Aux origines du partenariat

Si la rupture est brutale aujourd'hui, le partenariat avait démarré sous les meilleurs auspices. En 2015, six candidats sont en lice pour opérer les écoles du FC Barcelone au Maroc. "Nous avons été choisis car nous avons présenté les garanties les plus importantes en termes de knowledge et management des écoles de football", rappelle Gabriel Hicham Guedira qui liste ses diplômes et expériences. "Je suis diplômé de la fédération anglaise de Football et également l’université française dans l’entrainement des Footballeur et le management des organisations sportives et ayant travaillé dans le passé pour plusieurs clubs européens notamment Arsenal", se défend-il. Avec l'entité Football Angels, Gabriel Hicham Guedira a déjà géré pendant plusieurs années l'école Arsenal soccer school, "qui a été la première expérience d’un club international au Maroc en juin 2010", précise-t-il. "Nous sommes également gestionnaires de plusieurs infrastructures de football sur Casablanca", indique le directeur de Football Angels.

Lire aussi : Barça: la Tiki-Taka s’invite à Casablanca

Troisième FCBEscola d'Afrique avec l'Egypte et le Nigeria, l'école a au total reçu 2200 enfants, dont 220 issus de quartiers défavorisés. 350 enfants ont été envoyés à l’étranger pour des participations aux tournois internationaux et également des stages de football à Barcelone, à Andorre, en Angleterre. "Nous avons pu élargir la base des pratiquants football sur Casablanca mais on a permis également l’accès aux écoles de football dès l’âge de 4 ans", explique Gabriel Hicham Guedira. "Nous avons également enregistré notre participation à la coupe du monde des écoles de football sous l’égide de la Fifa en avril 2017 étant la seule équipe marocaine et maghrébine dans le tournoi", se targue-t-il. 

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss