Maroc

El Houcine Louardi détaille les circonstances de la mort de la petite Idya

Crédit DR
El Houcine Louardi détaille les circonstances de la mort de la petite Idya
mai 04
11:07 2017
Partager

La petite Idya, décédée début avril dans des conditions qui ont choqué, a été victime d'un traumatisme crânien, selon les conclusions de son autopsie.

Lors de la conférence de presse organisée à Rabat le 3 mai pour la présentation de son programme 2017-2021, le ministre de la Santé El Houcine Louardi est revenu sur les circonstances du décès de la petite Idya. Gravement blessée à la tête après une chute, la fillette de trois ans est morte après avoir parcouru 500 kilomètres entre la commune de Toudgha et les villes de Tinghir, Errachidia et Fès, à la recherche d’un hôpital pour la soigner. Le décès de la petite fille est dû à un traumatisme crânien, a indiqué Louardi en citant les conclusions de l’autopsie effectuée sur la petite fille.

Lire aussi : Renvoyée d'un hôpital à l'autre, une fillette de 3 ans décède de ses blessures

Le ministre de la Santé a également profité de son intervention pour révéler les premiers résultats de l’enquête menée actuellement par son département sur les circonstances de la mort d’Idya. Il indique ainsi que l’examen de la petite fille à l’hôpital de Tinghir, le premier qu’elle a visité, a "permis de détecter une fracture normale de la base du crâne sans révéler de tumescence du cerveau, ou d'hémorragie interne". Louardi précise que faute de moyens, l’établissement ne disposait pas de scanner.

L’enquête a aussi permis de révéler "plusieurs dysfonctionnements administratifs" à l’hôpital d’Errachidia, où Idya s’était rendue après Tinghir. "Une décision a été prise concernant un haut responsable de l’hôpital", a annoncé El Houcine Louardi sans pour autant préciser la nature de cette décision. Le scanner effectué à Errchidia a montré que la fillette "n'avait rien", affirme le ministre de la Santé. C'est ainsi que les médecins d'Errachidia ont décidé de transférer Idya à Fès où elle a succombé à un traumatisme crânien grave qui n'avait donc pas pu être diagnostiqué dans les temps.

 Lire aussi : Le ministère de la Santé ouvre une enquête sur la mort de la petite Idya

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss