Le ministère de la Santé ouvre une enquête sur la mort de la petite Idya

Le département de Houcine El Ouardi a annoncé la construction plusieurs hôpitaux dans la région Draâ Tafilalet pour « étoffer ses prestations » dans un communiqué publié ce 13 janvier.

Par

Crédit DR

Dans un communiqué publié le 15 avril et relayé par l’agence de presse MAP, le ministère de la Santé annonce l’ouverture d’ « une enquête minutieuse » menée par une commission centrale  pour connaitre les raisons et les circonstances du décès » de la petite Idya, une fillette de trois ans décédée suite à une  blessée à la tête. Faute de soin, elle avait perdu la vie après avoir parcouru 500 kilomètres entre la commune de Toungha, dans la province de Tinghir, la ville d’Errachidia et Fès à la recherche d’un hôpital pour la soigner.  Le département de Houcine El Ouardi  affirme dans sa communication que l’enquête aura pour but « d’établir les responsabilités  ».

Le ministère de la Santé tient également à préciser que la région Draâ-Tafilalet «  figure parmi les priorités du plan visant à étoffer ses prestations » et liste plusieurs projets qui concerneront la région. Le département de Houcine El Ouardi évoque notamment « la réalisation future d’un hôpital d’une capacité de 120 lits, précisant que toutes les mesures ont été prises pour le lancement des travaux au cours de septembre 2017, avec une durée maximale de deux ans et demi” ou encore l’extension de l’hôpital régional d’Errachidia qui nécessitera un budget de 225 millions de dirhams.

Un établissement dans lequel Idya a effectué deux scanners n’ayant rien révélé sur sa blessure poussant les médecins l’ayant consulté à recommander une opération de chirurgie  maxillo-faciale au CHU de Fès. Le ministère précise également que « des cadres de santé » seront affectés dans la région Draâ-Tafilalet.

article suivant

A l'Ourika, trois morts dans l’effondrement d’une maison en argile

Engagez-vous à nos côtés, pour un journalisme indépendant et exigeant.
Abonnement 100% numérique.

Tout TelQuel en illimité

Accédez à tous nos articles sur
ordinateur, tablette et mobile.

Les alertes confidentielles

Recevez par mail, les informations
confidentielles, en avant-première.

Le magazine en numérique

Recevez le magazine TelQuel en format
numérique en avant première.

Abonnement 100% numérique, à partir de 10DH le premier mois, puis 49DH par mois.