essentiel

Equipe nationale: Hakim Ziyech pense que sa mise à l'écart est une "affaire personnelle"

Capture d'écran
Equipe nationale: Hakim Ziyech pense que sa mise à l'écart est une "affaire personnelle"
mars 20
16:24 2017
Partager

Absent de la CAN 2017, Hakim Ziyech a une nouvelle fois été laissé de côté par Hervé Renard pour les rencontres amicales de mars contre le Burkina Faso et la Tunisie. Le milieu de terrain a sa petite idée.

Il y a des absences qui se remarquent plus que d'autres. En l'occurrence, celle de Hakim Ziyech fait couler beaucoup d'encre depuis des mois. Le jeune milieu de terrain ne figure pas sur la liste des 25 joueurs retenus par Hervé Renard pour affronter le Burkina Faso et la Tunisie les 24 et 28 mars.

Lire aussi: Equipe nationale: Ziyech écarté, Belhanda et Boufal de retour

Récemment interrogé sur sa situation en sélection par le magazine néerlandais Elf Voetbal, le meneur de jeu marocain a affirmé que "Cela n'a rien à voir avec le football, c'est personnel. C'est lui [Renard, NDLR] le responsable, je n'ai pas mon mot à dire. La seule chose que je puisse faire, c'est d'être aussi bon que possible avec l'Ajax".

C'est que le joueur, qui a fêté ses 24 ans dimanche dernier, est l'un des Marocains les plus en vue dans les championnats européens. Le milieu offensif de l'Ajax Amsterdam est l'actuel meilleur passeur du championnat néerlandais (11 passes décisives), et a déjà inscrit 8 buts cette saison, alors que son équipe occupe la 2e place du championnat, à six points du leader Feyenoord.

Il en faudra visiblement plus pour convaincre Hervé Renard de le rappeler, alors que le sélectionneur national avait déjà décidé à la surprise générale de renoncer au natif de Dronten lors de la CAN 2017 en janvier. "C’est un joueur pétri de talent, mais on ne peut pas les entasser (...) À un moment, il faut faire des choix parce que je pense qu’un garçon comme Ziyech, quand la compétition va se dérouler s’il n’a pas de temps de jeu au bout de 2-3 matchs, ça va devenir difficile et pour lui et pour le staff et pour le groupe", déclarait le technicien français à l'époque.

Lekjaâ: "il a le temps"

Des arguments auxquels Fouzi Lekjaâ lui-même semble s'être rendu. "Ziyech est un grand joueur, mais pour être clair, en équipe nationale on a déjà Belhand et Boussoufa, qui jouaient avant lui.  (...) il est encore jeune et il a encore un grand avenir devant lui (...) C'est une question de temps. Je lui ai dit qu'il a encore le temps de devenir l'un des plus grands joueurs de la sélection", a déclaré le président de la Fédération royale marocaine de football dans une interview diffusée le 16 mars sur YouTube par nos confrères de Hesport. Après avoir pris de vitesse la sélection néerlandaise qui convoitait également Ziyech en 2015, Renard semble désormais vouloir prendre son temps. Son choix étant désormais irréversible, le joueur n'a d'autre choix que de prendre son mal en patience.

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss
Publicité



×