Economie

Plan de développement du sud: 134 projets lancés en 2016

Plan de développement du sud: 134 projets lancés en 2016
mars 08
17:10 2017
Partager

Plus d’un an après le lancement du plan de développement des provinces du sud pour un montant de 77 milliards de dirhams, le ministère de l’Intérieur présente un premier bilan. 134 programmes ont été lancés, pour un investissement global de 39,1 milliards de dirhams.

Le ministre de l’Intérieur, Mohamed Hassad, a présidé à Laâyoune une réunion dédiée à la présentation de l’état d’avancement du plan de développement des provinces du sud lancé par Mohammed VI. Il en ressort que le lancement effectif du plan, annoncé en 2015, s'est opéré au début de l’année 2016. Au bout d’un an, 134 projets qui ont été démarrés pour un montant d’investissement à 39,1 milliards de dirhams, selon un communiqué du ministère de l'Intérieur.

D'après le département de Mohamed Hassad, le taux de lancement pour les projets à caractère économique est de 99%. Ce taux est de 82% pour les projets d’infrastructure et d'aménagement du territoire et de 52% pour ceux à caractère social.

Lire aussi : Détails des investissements pour les provinces du Sahara

Dans son communiqué, le ministère de l'Intérieur insiste sur la région de Laâyoune-Sakiat El Hamra, à qui a été allouée la plus grosse part du budget dans le plan (41,6 milliards de dirhams). On apprend ainsi que "50 projets avec une enveloppe de 23 milliards" ont été lancés.

L'année 2017 sera marquée par le lancement des chantiers tels que le programme de développement industriel de "Phosboucraa", le projet de la Technopôle Foum El Oued (les deux sont portés par l'OCP), les deux unités de production d'énergie solaire à Laâyoune et Boujdour,  ou encore le premier tronçon de la voie express reliant Laâyoune et Tarfaya.

Lire aussi :Hassad veut doubler le PIB des provinces du Sud

Lire aussi : L'OCP compte investir 19 milliards de dirhams dans les provinces du Sud

"Toutes les données confirment que les différents projets programmés sont sur la bonne voie conformément aux objectifs tracés", a affirmé Mohamed Hassad qui ajoute que "les mesures nécessaires seront prises pour accélérer la cadence des autres projets dont la réalisation n'a pas encore commencé."

Lire aussi : Le roi Mohammed VI à Laâyoune pour les 40 ans de la Marche verte

Par ailleurs Mohamed Hassad, qui a aussi présidé le 8 mars une réunion avec les autorités de la région Dakhla-Oued Eddahab, a annoncé qu'une trentaine de projets concernant plusieurs domaines ont été lancés pour un investissement de 2,7 milliards de dirhams. Le ministre de l'Intérieur a également abordé les grands chantiers qui seront réalisés ou lancés en 2018. Parmi eux, un projet de culture de légumes sur 5.000 hectares pour 1,3 milliard de dirhams, le port atlantique de Dakhla (6 milliards ), ou encore le raccordement de la ville au réseau national électrique pour 2 milliards de dirhams.

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss