Economie

Interdiction des sacs en plastique: le bilan chiffré des six premiers mois

Interdiction des sacs en plastique: le bilan chiffré des six premiers mois
janvier 17
16:13 2017
Partager

Depuis l'entrée en vigueur en juillet 2016 de la loi interdisant la fabrication et la vente des sacs en plastique, plus de 261 000 points de vente ont fait l'objet de contrôles. Les importateurs de ces produits ont écopé d'amendes estimées à 2,76 millions de dirhams après des contrôles aux frontières.

Où en est l'application de la loi interdisant la fabrication, l’importation, l’exportation, la commercialisation et l’utilisation des sacs en plastique six mois après son l'entrée en vigueur du texte? Le ministre de l'Industrie, Moulay Hafid Elalamy, a présenté un aperçu de l'état des lieux le 16 janvier à Casablanca.

Contrôle de la production de sacs en plastique

1 536: C'est le nombre d'opérations réalisées dans le cadre du contrôle de la production des sacs en plastiques.

20 PV d’infractions ont été transmis aux procureurs du roi du roi à travers le pays.

Contrôle du marché de vente des sacs en plastique

9 077 infractions ont été relevées suite au contrôle du marché de vente.

261 855 points de vente sont concernés par ce contrôle du marché de vente des sacs en plastique.

1 076 PV d’infraction ont été transmis aux procureurs du roi.

Contrôle de l'importation des sacs plastiques aux frontières

19: C'est en tonnes la quantité de sacs plastiques saisis après des contrôles aux frontières.

139 jugements ont été prononcés suite à ces infractions.

2,76 millions de dirhams: Soit la somme totale des amendes auxquelles ont été condamnés les contrevenants.

Opérations de ramassage et d'élimination des sacs en plastique

6 800 tonnes de sacs ont été collectées et incinérées dans des fours de cimenteries, en collaboration avec l’Association professionnelle des cimentiers

Capacité de production annuelle de produits de substitution

4,6 milliards de sacs en papier

100 millions de sacs tissés

120 millions de sacs non-tissés.

Lire aussi : Ce qu'il faut savoir sur la disparition programmée des sacs en plastique

Accompagnement des opérateurs impactés par la loi

200 millions de dirhams: Soit le montant du fonds mis en place par le département de l’Industrie pour le financement et à l'accompagnement à la reconversion des opérateurs du secteur.

72 entreprises ont répondu à l’appel à manifestation d’intérêt lancé en mai 2016 et sont éligibles pour bénéficier de l’appui du fonds.

16 d’entre elles seulement ont déposé leurs dossiers d’investissement et bénéficient du soutien de l’Etat.

475 personnes sont employés par ces entreprises.

509 nouveaux postes devraient également être créés.

30%: Le fonds l'Etat est destiné aux entreprises réalisant plus de 30% leur chiffre d’affaires dans la production de sacs en plastique, mais aussi à celles produisant des sacs non interdits et souhaitant s’engager dans un processus de mise en conformité de leurs unités par rapport aux nouvelles exigences normatives. Pour  les entreprises dont la production de sacs plastique représente moins de 30% du chiffre d’affaires, l'Etat a mis en place un programme d’appui via l'agence Maroc PME.

Lire aussi: Reportage: À Derb Milan, les grossistes rejettent l'interdiction de « Mika »

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss