Maroc

Mohammed VI entame sa tournée en Afrique de l’Est par une visite au Rwanda

Cérémonie d'accueil Paul Kagame. Crédit : MAP
Mohammed VI entame sa tournée en Afrique de l’Est par une visite au Rwanda
octobre 18
13:44 2016
Partager

Le roi Mohammed VI a entamé ce 18 octobre une tournée en Afrique de l’Est qui le mènera au Rwanda, en Éthiopie et en Tanzanie. 

Vers une nouvelle tournée africaine. Le roi Mohammed VI s'est envolé, ce 18 octobre, pour le Rwanda dans le cadre d’une tournée en Afrique de l’Est qui le conduira également en Éthiopie et en Tanzanie, rapporte l’agence de presse MAP.

Le souverain est accompagné dans cette tournée par le prince Moulay Ismail et par une délégation composée de ses conseillers Fouad Ali El Himma et Yasser Znagui, du ministre de l’intérieur, Mohamed Hassad, du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Salaheddine Mezouar, du ministre des Habous et Affaires islamiques Ahmed Taoufik, du ministre de l’économie et des Finances Mohamed Boussaid, du ministre de l’Agriculture Aziz Akhannouch et du ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Nasser Bourita selon la même source.

D'importants accords en perspective

Selon nos informations, une délégation représentant la communauté des affaires fait également partie du voyage pour Kigali ce 18 octobre. Elle compte plus d'une quinzaine d'hommes d'affaires et sera menée Miriem Bensalah Chaqroun, présidente de la CGEM.

Cette visite du souverain dans le pays de milles collines devrait permettre aux deux pays d’améliorer leurs relations bilatérales et ouvrir leurs secteurs privés respectifs afin de travailler ensemble, précise l’Agence APA relayant les propos de la ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo. « Cette visite pourrait augmenter le niveau des échanges commerciaux et les investissements entre les deux pays, qui sont actuellement très faibles » a déclaré la chef de la diplomatie rwandaise.

Pour les responsables du secteur privé rwandais, cette visite pourrait favoriser leurs plans d'expansion et leur garantir un accès convoité à de nouveaux marchés en Afrique du Nord, en particulier le Maroc, ajoute la même source.

S'assurer le soutien de Kigali

En juin, le président rwandais Paul Kagamé avait effectué une visite au Maroc du 20 au 21 juin accompagné par de hauts fonctionnaires du gouvernement et des hommes d’affaires. Lors de cette visite, la délégation rwandaise avait présenté des opportunités aux membres de la communauté des affaires de différents secteurs dans le royaume, dont les banques, les infrastructures, le tourisme et l'industrie pharmaceutique, qui étaient tous désireux d'apprendre davantage sur l'environnement des affaires au Rwanda.

Lire aussi : Attijariwafa Bank sur la piste d’une implantation au Rwanda?

Cette visite officielle du président rwandais était l’occasion de mettre en place les « premiers pas d’un nouveau chapitre dans les relations entre le Maroc et les pays d’Afrique de l’Est. Le Rwanda a vocation à devenir la porte d’entrée du Maroc en Afrique de l’Est », avait affirmé le président de l’Institut Amadeus, Brahim Fassi-Fihri.

La visite de Mohammed VI au Rwanda sera également pour le souverain l’occasion de s'assurer le soutien et le vote de Kigali pour le retour du Maroc au sein de l'Union africaine. La tournée royale intervient à trois mois du prochain sommet prévu en janvier 2017 à Addis-Abeba, en Éthiopie où le roi devrait également se rendre au cours de sa tournée.

Le Rwanda en quatre points

rwanda_Une des économies les plus dynamiques en Afrique : Le pays a réalisé une croissance de 6,9 % en 2015 contre 7 % en 2014, portée notamment par la bonne santé du secteur agricole et des services. Les prévisions de croissance pour 2016 s’établissent à 7,5 %. Le pays est classé en deuxième position après l’Île Maurice dans le Doing Business 2016 sur le continent.

Du français à l’anglais dans les écoles publiques : En 2008, Paul Kagame a remplacé le français par l’anglais comme langue d’enseignement obligatoire dans le public. L’année suivante, le pays, toujours membre de la Francophonie, rejoignait le Commonwealth. À l’origine de cette décision, la dégradation des relations entre le Rwanda et la France, accusée par Kigali d’avoir joué un rôle dans le génocide rwandais de 1994.

Un pays sans sacs plastiques : Depuis 2008, l’utilisation et la vente de sacs en plastique est formellement interdite au Rwanda. Le trafic de sacs plastiques est passible de prison. Une politique qui a porté ses fruits puisque la capitale, Kigali, qui a été déclarée « meilleure capitale africaine » par l’ONU pour son modèle de développement, ses routes bitumées et ses quartiers salubres.

La chambre des représentants rwandaises est la plus féminine au monde : 63 % des députés du Parlement rwandais sont des femmes. Ce qui classe le pays au premier rang du classement mondial de l’IPU (Union Interparlementaire) des femmes au Parlement.

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss