Mohammed VI reçoit Paul Kagamé au Maroc

Le chef d'État rwandais entame une visite officielle de deux jours au Maroc, les 20 et 21 juin sur invitation du roi Mohammed VI, à moins d'un mois du sommet de l'Union africaine qui se tient au Rwanda.

Par

Paul Kagame a été élu homme de l'année 2018 par Forbes Africa. Crédit : DR

Le président rwandais Paul Kagamé effectue une visite au Maroc du 20 au 21 juin à l’invitation du roi Mohammed VI a indiqué, le ministère de la Maison royale le 19 juin, dans un communiqué relayé par la MAP. À cette occasion, le roi aura des entretiens officiels avec son hôte, indique le communiqué sans plus de précisions.

Le souverain offrira au Palais royal de Casablanca un f’tour officiel en l’honneur du président rwandais et la délégation l’accompagnant.

L’invitation de Paul Kagame au Maroc intervient  à moins d’un mois du 27e Sommet de l’Union africaine (UA) qui se tiendra du 10 au 18 juillet 2016 à Kigali au Rwanda. Le sommet a pour thème : « 2016 : Année africaine des droits de l’homme, avec un accent particulier sur les droits des femmes ». Le Maroc a suspendu son adhésion à l’OUA en 1984 quand l’Organisation accueillit le Polisario dans ses rangs.

Le Rwanda en cinq points

rwanda_

Surnommé le pays des mille collines, le Rwanda se situe au cœur de l’Afrique centrale. Il partage des frontières avec, au nord, l’Ouganda, à l’est, la Tanzanie, au sud, le Burundi, et à l’ouest, la République démocratique du Congo. Mais que sait- on de ce petit pays de 26 338 Km²  et de plus de 11 millions d’habitants?

Une des meilleures économies en Afrique : Le pays  connait une croissance économique a connu 6,9 % de croissance en 2015, contre 7 % en 2014, portée notamment par la bonne santé du secteur agricole et des services. Le pays est classé en 2e position après l’Île Maurice dans le Doing Business 2016 sur le continent.

Du français à l’anglais dans les écoles publiques :  En 2008, Paul Kagame a remplacé le français par l’anglais comme langue d’enseignement obligatoire dans le public. L’année suivante, le pays, toujours membre de la Francophonie, rejoignait le Commonwealth. À l’origine de cette décision, la dégradation des relations entre le Rwanda et la France, accusée par Kigali d’avoir joué un rôle dans le génocide rwandais de 1994.

Un pays sans sacs plastiques : Depuis huit ans, (2008) l’utilisation et la vente de sacs en plastique est formellement interdite au Rwanda, le trafic de sacs plastiques est passible de prison. Une politique qui a porté ses fruits puisque que la capitale, Kigali,  qui a été déclarée « meilleure capitale africaine » par l’ONU pour son modèle de développement, ses routes bitumées et ses quartiers salubres.

La chambre des représentants rwandaises est la plus féminine au monde : 63 % de femmes occupent la Chambre des députés du Parlement rwandais. Ce qui classe le pays au premier rang du classement mondial de l’IPU (Union Interparlementaire) des femmes au Parlement.

Kagamé, un président controversé : Paul Kagame, l’homme aux petites lunettes ovales comme il est surnommé, est arrivé au pouvoir à la tête d’une rébellion le 23 mars 2000. Il a annoncé en décembre 2015 qu’il représentera  en 2017 pour briguer un troisième mandat comme l’autorise la nouvelle Constitution, approuvée massivement lors du référendum du 18 décembre ou le « oui » a obtenu 98,13 % des voix, contre 1,71 % de « non », selon les résultats officialisés. Une décision critiquée par la communauté internationale. Mais, Paul Kagamé, c’est aussi un président qui séduit la jeunesse africaine avec son discours panafricaniste et anti-occidental. Il est aussi considéré comme le président qui a réussi là où nombre de ses compères africains ont échoué : celui d’être parvenu à unir les rwandais au-delà de considérations ethniques après le génocide de 1994, qui a fait 800 000 morts.

article suivant

Mamadou Tangara : un Oujdi de coeur à la tête de la diplomatie gambienne