Maroc

Le caricaturiste Khalid Gueddar demande une protection policière après des menaces de mort

Le caricaturiste Khalid Gueddar. Crédit : Yassine Toumi.
Le caricaturiste Khalid Gueddar demande une protection policière après des menaces de mort
septembre 26
16:59 2016
Partager

Le célèbre caricaturiste marocain Khalid Gueddar a demandé d'être placé sous protection policière, suite à des menaces de mort reçues après la republication d'une caricature liée à l'assassinat d'un écrivain jordanien.

En forme d'hommage posthume, Khalid Gueddar, qui dirige la revue satirique Baboubi, a publié le 25 septembre sur son compte Facebook la caricature qu'avait postée cet été Nahed Hattar, écrivain jordanien assassiné par balles le même jour à Amman.

Ce dessin montre un jihadiste barbu sur un lit, au paradis, entouré de deux femmes et s'adressant à Dieu comme s'il s'agissait d'un simple serviteur. Après sa publication, les autorités jordaniennes avaient engagé des procédures judiciaires contre M. Hattar pour « incitation à la discorde confessionnelle » et « insulte » à l'islam, qui interdit toute représentation de Dieu.

Khalid Gueddar a été l'objet de plusieurs messages et commentaires menaçants, dont l'un est particulièrement explicite: « Votre sort, c'est la mort et l'égorgement, vous êtes l'ennemi de Dieu ». « Je considère que ce commentaire est une menace directe, un appel à me tuer, juste parce j'ai republié le dessin qui a mené à la mort de l'écrivain jordanien », a-t-il déclaré à l'AFP.

En raison des menaces proférées à son encontre, Gueddar a appelé les autorités marocaines « à protéger son intégrité physique ». « La police doit ouvrir une enquête. Elle ne peut laisser impunis ce genre d'appels à la haine, à la violence et à la mort », a souligné Gueddar.

Joint par Telquel.ma, le caricaturiste marocain nous précise qu'il a contacté un préfet de police à Casablanca qui est un ami pour « lui faire part de [ses] inquiétudes. » « Il m'a demandé de porter plainte tout de suite » précise t-il à Telquel.ma tout en ajoutant qu'une « rencontre, dans ce sens, est prévue avec son avocat en fin de soirée. »

Khalid Gueddar avait republié le dessin de l'écrivain jordanien Nahed Hattar, accompagné d'une citation du caricaturiste français Charb, une des victimes de l'attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo en janvier 2015 à Paris.

Avec (AFP)

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss