essentiel

Mai 2016, le mois de mai le plus chaud du siècle

Crédit : CC Tim J Keegan / Flickr
Mai 2016, le mois de mai le plus chaud du siècle
juin 20
11:32 2016
Partager

Il n’a jamais fait aussi chaud sur Terre durant un mois de mai que pendant le mois écoulé. Au Maroc, la chaleur devrait commencer à se faire sentir à partir du 21 juin.

La Terre se réchauffe et le mois de mai 2016 en est la preuve. Depuis 1880 et le début des relevés de températures, il n’a jamais fait aussi chaud pendant un mois de mai. Durant le mois écoulé, la température moyenne à la surface des terres et des océans a été 0,87 °C au-dessus de la moyenne du siècle passé pour s’établir à 14,7 °C. Dans son dernier rapport, l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) note également qu’il s’agit du treizième mois consécutif au cours duquel un record de chaleur a été battu.

La faute à El Nino

Mai 2016 n’atteint pas pour autant les stupéfiantes températures de février 2016, où le mercure atteignait 1,33 °C au-dessus de la moyenne. « Cette chaleur provient en grande partie des océans depuis les deux dernières années en raison du courant équatorial du Paficique El Nino. Et bien qu’encore importante, l’anomalie de température était moins importante en mai que durant les derniers mois », a expliqué Deke Arndt, responsable des centres nationaux de surveillance du climat de la NOAA, lors d’une conférence de presse téléphonique, prévoyant la poursuite du refroidissement des océans avec l’affaiblissement de ce courant.

Le Nord sue

C’est l’hémisphère nord qui a le plus ressenti ces hausses de températures. L’Alaska a connu son printemps le plus chaud jamais enregistré, et de loin. En Finlande, la température moyenne en mai a été de 3 à 5 °C au-dessus de la moyenne. Plus récemment, Nuuk, la capitale du Groenland, a enregistré un record de température pour juin avec 24,8 °C. Les eaux océaniques plus chaudes ont également contribué à un blanchissement sans précédent de la Grande Barrière de Corail, selon l’ONG australienne the Climate Council. Les températures record en mai ont été accompagnées d’autres événements météorologiques extrêmes, dont de fortes précipitations en Europe, comme en France provoquant des inondations, et dans le sud des États-Unis.

Canicule marocaine

Au Maroc, c’est à partir du 21 juin qu’une vague de chaleur devrait se faire sentir. La Direction de la météorologie nationale annonce des températures atteignant 43 °C, dans plusieurs régions du Maroc, entre le 21 et le 25 juin. Le chergui devrait souffler dans les plaines intérieures, des provinces du sud jusqu’à Larache. Sortez couverts.

 

 

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss