Maroc

Hassna Ait Boulahcen était au Maroc deux mois avant les attentats de Paris

Hassna Ait Boulahcen était au Maroc deux mois avant les attentats de Paris
14 janvier
14:17 2016
Partager

Hasna Ait Boulahcen a séjourné de début août à fin septembre au Maroc, soit deux mois avant les attentats de Paris.

Hasna Ait Boulahcen, cousine du terroriste Abdelhamid Abaaoud, morte dans l’assaut du RAID, mercredi 18 novembre à Saint Denis aurait séjourné deux mois au Maroc durant l’été 2015 soit quelques mois avant les attentats de Paris, nous apprend un communiqué de l’agence Reuters, daté du 13 janvier. « Hasna Ait Boulahcen a fait ses valises et a dit ses derniers adieux à sa famille au Maroc. » indique l’agence. Et de préciser : « la jeune Parisienne de 26 ans a effectué un voyage de deux mois, dans sa ville natale d’Ait Ourir. »

Selon Reuters, ce voyage aurait signalé aux autorités marocaines, la « transformation » de la jeune fille et aurait incité ces dernières à alerter leurs homologues belges et françaises sur les menaces d’attentats imminents. L’agence ajoute que la « sécurité a été renforcée dans les environs d’Aït Ourir, où le père de Ait Boulahcen Mohammad vit actuellement. » Des voisins ont affirmé à Reuters qu’ils avaient été interrogés par la police. Un témoin a même déclaré qu’Ait Boulahcen était accompagnée par un de ses frères quand elle est arrivée début août, et qu’un deuxième frère est arrivé quelques jours plus tard. Certains témoins, toujours cités par Reuters, ont vu un « énorme changement » chez Ait Boulahcen lors de son passage au Maroc, cet été : « Elle avait abandonné les vêtements modernes qu’elle portait lors de sa première visite pour voir son père en 2013 et avait désormais le voile intégral

En novembre 2015, Hasna Ait Boulahcen conduit inconsciemment la police vers Abdelhamid Abaaoud. En exploitant son téléphone portable, les autorités marocaines préviennent leurs homologues français qu’Abaaoud se trouve en France. Boulahcen mènera le RAID jusqu’au terroriste, le matin du 18 novembre, dans le fameux appartement de Saint Denis.

Lire aussi : Les services marocains ont localisé les terroristes de Saint Denis

Le Maroc, par la voix notamment d’Abdelhak Khiame, directeur du BCIJ, avait déjà signalé que « plusieurs attentats ont été déjoués en Europe grâce aux renseignements marocains ». Lors des attentats meurtriers de Paris, le président Hollande avait reçu Mohammed VI en remerciements de l’aide du Maroc dans la traque des différents complices des terroristes kamikazes.

Avec Agences

 

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF
NEWSLETTER TELQUEL BRIEF
Merci !
Pour finaliser votre inscription, cliquez sur le lien figurant dans l'email que nous venons de vous envoyer.