Khiame: « Plusieurs attentats ont été déjoués grâce à un échange entre les services marocains et européens»

Abdelhak Khiame, directeur du BCIJ s'est confié au journal belge La Dernière Heure. Il évoque le rôle des services marocains dans les différents attentats déjoués en Europe récemment.

Par

Abdelhak Khiame. Crédit: Yassine Toumi.

Dans un entretien pour nos confrères belges de La Dernière Heure, relayé par MAP, Abdelhak Khiame, le directeur du Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) a évoqué la collaboration entre les services de sécurité marocains et leurs homologues européens. Selon lui, cette dernière a permis d’éviter plusieurs attentats terroristes en Europe, dernièrement.

« Plusieurs attentats qui allaient récemment être commis dans des pays européens notamment en France, en Espagne et en Belgique, ont été déjoués grâce à un échange de renseignements très important entre les services de sécurité marocains et leurs homologues européens », a-t-il ainsi affirmé au journal belge.

Pour le directeur du BCIJ, il en va de la sécurité du royaume, en préservant celle des autres : « le Royaume défend la sécurité de ses partenaires et ses voisins européens parce que sa sécurité dépend de leur sécurité.»

A titre d’exemple, Abdelhak Khiame cite le démantelement d’une cellule terroriste à Verviers, au sud de la Belgique, en janvier 2015, ainsi que la localisation de l’un des cerveaux présumés des attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud, précédant l’assaut du RAID français, à St Denis, le 18 novembre dernier. Selon lui, grâce à des informations fournies par les autorités marocaines, des drames supplémentaires ont pu être évités.

Selon la Map, le journal La Dernière Heure présente le Maroc comme un pays « à la pointe de la lutte contre le terrorisme doté de l’un des meilleurs services de renseignements au monde. »

« Ce n’est pas un hasard si le président français François Hollande a reçu SM le Roi Mohammed VI et si le Roi de Belgique Philippe s’est entretenu au téléphone avec le souverain marocain dans la foulée des attentats de Paris » , conclut le quotidien.

article suivant

Les vols à destination du Maroc suspendus pour deux semaines à partir du 29 novembre