Médias

La revue du web #28: On vous présente la grand-mère la plus sexy du web

Crédit : Baddie Winkle / Dimepiece
La revue du web #28: On vous présente la grand-mère la plus sexy du web
avril 28
09:37 2015
Partager

L'écrivaine Fatou Diome s'insurge contre « l’hypocrisie » européenne en matière d'immigration, une mamie de 87 ans qui enflamme Instagram et un frère et une soeur qui se retrouvent sur Tinder. Bienvenue dans la 28e revue du web.

La mamie la plus sexy d’Instagram

Crédit : Baddie Winkle

Crédit : Baddie Winkle

« Je vole votre homme depuis 1928 » fait guise de biographie sur son profil Instagram. Cette mamie n’a rien à envier à Rihanna et croque la vie à pleines dents malgré ses 87 ans. Originaire du Kentucky, la grand-mère introduite sur les réseaux sociaux par ses petits-enfants a bien fini par leur voler la vedette : en un temps limité, la mamie la plus hype du web frôle le million de followers sur Instagram. T-shirts de hipsters, poses langoureuses en maillot de bain et selfies, joint à la main, Baddie Winkle aime la provocation et s’en amuse. Elle n’hésite pas à se faire passer pour Kate Moss ou encore Kurt Cobain, reprenant leurs photos mythiques. Et ça paie, puisque l’éternelle adolescente commence à vendre ses t-shirts sur Internet, promus à un joli succès vu les nombreuses demandes dans les commentaires.

Baddie Winkle sur Instagram / A lire sur Le Huffington Post 

Fatou Diome s’insurge contre « l’hypocrisie »

Invitée de l’émission de débat Ce soir ou jamais le 24 avril sur France 2, l’écrivaine franco-sénégalaise Fatou Diome a eu le courage de dénoncer "l'hypocrisie européenne" en réaction aux centaines d’immigrés morts en Méditerranée. « On ne peut pas trier les gens, avec les étrangers utiles et les étrangers néfastes », a expliqué l’écrivaine avec beaucoup de révolte. Pour elle, les politiques d’immigration cherchent uniquement à accueillir les personnes qui seront utiles à la société et oublient que tous les travailleurs issus d’Afrique paient leurs impôts et remplissent les caisses du pays. Une discours solide que Fatou Diome a terminé sur une conclusion alarmante : « On sera riche ensemble, ou on va se noyer tous ensemble ».

A lire sur L’Express 

Quand Les Inrocks nargue L’OBS sur Twitter

Combien de feuilles pour imprimer tout l’Internet ?

C’est la question épineuse et non moins originale à laquelle ont tenté de répondre deux étudiants de l’Université de Leicester. Basés sur un calcul approximatif prenant comme base la moyenne de pages nécessaires pour imprimer un article Wikipédia (l’encyclopédie contient 4,7 millions de pages), puis extrapolés une fois obtenus sur l’ensemble des pages d’Internet (environ 4,5 milliards), les calculs ont permis d’obtenir le chiffre de 136 milliards de feuilles A4, ce qui correspondrait à abattre 16 millions d’arbres pour obtenir cette quantité de papier. Un conseil : n’imprimez jamais tout l’Internet.

A lire sur 20 Minutes 

560 euros pour conserver l’odeur d’un mort

Nostalgique dites-vous ? Plutôt glauque. Après avoir perdu son père, l’entrepreneuse Katia Apalategui a pensé à conserver son odeur, attache très forte pour la plupart des personnes ayant perdu un être cher. C’est là que la femme a pensé à en faire un parfum, une idée au potentiel commercial intéressant. Après avoir essayé plusieurs méthodes, la femme a rencontré un laboratoire qui a mis en place une méthode afin d’extraire une odeur humaine à partir d’un vêtement. Tout cela donne naissance à une start-up, Kalain, qui devrait commencer à proposer ses services à partir de septembre 2015.

A lire sur L’Obs 

Un frère et une sœur se réunissent sur Tinder

ftwkT16bUn match sur Tinder peut décidément changer des vies. L’application de rencontres, habituellement dédiée aux histoires d’amour éphémères (saluons l’effort d’euphémisme), a permis à un frère et une sœur séparés depuis plus de 15 ans à se retrouver. C’est en 1999 qu’ils se perdent totalement de vue, lorsque leurs parents se séparent et se répartissent les enfants. Erik va alors chez son père avec son frère jumeau en Belgique et Breda, leur sœur va vivre avec sa mère. Lorsque le jeune Erik revient terminer ses études aux Pays-Bas, il s’inscrit sur Tinder en vue de rencontrer de nouvelles personnes. Il « match » avec une personne qui lui dit vaguement quelque chose. Ce n’est que quand ils commencent à se raconter leurs vies qu’Erik se rend compte que cette Brenda ne peut être que sa sœur.

A lire sur Slate

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss