Monde

Un homme condamné à être aveuglé par la justice iranienne

En 2011, cette Iranienne attaquée à l'acide par un homme dont elle avait refusé de se marier a renoncé à faire subir à son agresseur la loi du quesas. Crédit : AFP
Un homme condamné à être aveuglé par la justice iranienne
mars 11
14:55 2015
Partager

Un Iranien, coupable d’avoir défiguré sa victime à l’acide, a été condamné à avoir les yeux crevés par la justice iranienne.

Jugé selon  le principe du quesas (loi du talion), une jurisprudence dans le fiqh islamique consistant à punir le coupable du même châtiment qu’il a fait subir à sa victime, un homme qui avait vitriolé sa victime à l’acide a été condamné à être aveuglé. Le coupable s’est aussi fait couper une oreille et a été condamné à payer la « diah », une compensation financière à la victime et sa famille et à dix ans de prison ferme. Dans la plupart de ces condamnations, le coupable se fait arracher son œil sans anesthésie en la présence de la victime ainsi que sa famille.

Aveuglé de son œil gauche le 3 mars dernier, l’aveuglement de son deuxième œil a été reporté à une date ultérieure à sa demande. Le dénommé Hamid n’est pas un cas isolé vu que ces condamnations se font de plus en plus fréquentes afin de décourager les attaques à l’acide en Iran. « Punir quelqu’un en l’aveuglant délibérément est d’une cruauté rare », a réagi dans un communiqué Raha Bahreini, un chercheur iranien au sein d’Amnesty International. « Aveugler, lapider ou amputer quelqu’un sont des formes de punition prohibées par la loi internationale », poursuit le communiqué.

A travers de tels jugements, la justice iranienne aspire à dissuader les citoyens aux attaques à l'acide, de plus en plus fréquentes envers les femmes. Fin 2014, plusieurs femmes ont été attaquées à l'acide dans les rues de la ville d'Ispahan, une fois leur tenue jugée non-conforme aux règles islamiques.

Lire aussi : A Tanger, un homme fouetté par trois salafistes pour ébriété

Tags
Partager

Lire aussi

  • Magasinier Wa3er nari Makhzen

    c la loi du Talion...
    Code de Hammou Rabbi (1730 avant Jésus Christ) : la fameuse expression oeil pour oeil...
    c étonnat que les I-slamistes fassent appel à Hammou Rabbi de l’ère pré-islamique (Jahilya)...

  • soraya

    "...plusieurs
    femmes ont été attaquées à l’acide dans les rues de la ville d’Ispahan, une
    fois leur tenue jugée non-conforme aux règles islamiques."

    Le délire "punir
    des femmes dans la rue" comment font ces énergumènes à prendre de telles décisions?
    Qui leurs donne la prérogative de punir
    d'autres personnes ?

    Je suis contre
    ces lois barbares, mais Sincèrement défigurer, mutiler des femmes ou hommes
    pour leur look ou autres raisons futiles et privées qui ne leurs plaisent pas
    est un CRIME . Pour moi personnellement ,
    crever les yeux n'est pas assez ils méritent la pendaison. (mettons nous
    dans la peau des personnes qui ont perdu la vue, ont les bouches collée et
    autres) Inconcevable demander le respect des droits de l'homme dans ce cas
    précis et comme lorsque les ONG pour les droits de l'homme prétendaient que les
    "TERRORISTES" a Guantanamo devait être jugés comme des
    militaires...la folie totale...sachant que les terroriste attaquent à la bombe des
    civiles.

  • Rivaltz

    Moi personnellement je serai effectivement au premier rang.

  • Rivaltz

    Pas de soucis nous tolérons les couillons de 2015 entre 622 et 632...mais gare à ton oeil!

  • Samira Y.

    de quel droit pourrait on déclarer tel ou tel pas musulman, si lui même s'identifie musulman, croit au même Dieu, partage la même 'aquida et j'en passe...tu n'es pas devenu Dieu par hasard, pour faire sortir tout un pays de l'islam par ce que chiite??? ta terreur morale et psychologique n'a d'égal que la cruauté de ceux que tu dénonce! et après on vient dénoncer l'EI qui raisonne exactement de la même manière=tuer par ce que l'autre ne partage pas mon point de vue...

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss