Vidéos

Une vidéo veut bannir «retardé» et «mongolien» de notre vocabulaire

mars 05
16:03 2015
Partager

Momo, Don Bigg, Aziz Bouderbala, Mahi Binebine ou encore Miz se mobilisent pour les personnes en situation de handicap mental. Pour changer notre vocabulaire, et ainsi, nos comportements.

« Plus jamais je ne dirais ‘débile mental, attardé, mongolien, mongol ou gogol’, même pour rire avec mes amis et ma famille », s’engage l’animateur radio Momo dans cette vidéo réalisée à l’initiative de Special Olympics Morocco, un programme d'entraînement et de compétition sportive destinés aux athlètes en situation de handicap mental.

En plus de l’animateur, le peintre et écrivain Mahi Binebine, la golfeuse professionnelle Maha Haddioui, l’ancien footballeur et directeur sportif de l’équipe nationale A Aziz Bouderbala, le rappeur Don Bigg, et le comédien Miz apparaissent dans la vidéo qui s’inscrit dans the « The R-word », une campagne internationale  de sensibilisation aux droits des personnes en situation de handicap mental. Le but : faire prendre conscience du mal que peut faire un adjectif comme « retardé », et en changeant le vocabulaire des Marocains, changer aussi la manière dont ils envisagent le handicap.

« Ça me révolte » : Mahi Binebine évoque la peine qu’il éprouve quand il entend sa fille utiliser des termes comme « gogol ou attardé ».

Les artistes et personnalités dans la vidéo finissent par tous jurer de bannir ces termes dégradants de leur vocabulaire et invitent les internautes à faire de même et à poster leur « engagement » sur le site de l’opération r-word.

Lire aussi : Seulement 3% des handicapés mentaux au Maroc sont pris en charge

Tags
Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss
Publicité



×