Médias

L'horreur des hôpitaux marocains dévoilée sur Facebook

Des mères dorment à même le sol par manque de lits à l’hôpital universitaire de Rabat.
L'horreur des hôpitaux marocains dévoilée sur Facebook
décembre 29
14:27 2014
Partager

Des blousons de médecins déchirés, des chats qui se baladent dans les hôpitaux, et même une couleuvre qui rampe près du mur. Une page Facebook révèle le piètre état des hôpitaux marocains.

Plusieurs médecins exerçant dans des hôpitaux publics ont décidé de dénoncer le mauvais état des équipements de santé marocains via les réseaux sociaux. Sur la page Facebook فضائح قطاع الصحة (les scandales du secteur de la santé), ils postent des photos de ce que vivent les patients et les médecins tous les jours dans des hôpitaux sous-équipés, ne répondant pas aux critères d'hygiène et souffrant d'un état avancé de délabrement. C'est ainsi que l'on découvre une dizaine de femmes venant d'accoucher allongées dans un hall par manque de lits à l’hôpital universitaire de Rabat, un patient qui dort à même le sol, des toilettes inutilisables et des repas maigres pour des patients censés bénéficier d'un régime spécial. Des images qui font froid dans le dos destinées à sensibiliser les citoyens à ce message : ce n'est pas toujours de la responsabilité du médecin s'ils ne sont pas traités correctement dans les établissements de santé publics.

Un médecin exerce avec une blouse déchirée. Crédit : Facebook

Un médecin exerce avec une blouse déchirée. Crédit : Facebook

Les toilettes inutilisables d'un hôpital.

Les toilettes inutilisables d'un hôpital.

Un chat circule dans une salle de consultation.

Un chat circule dans une salle de consultation.

Les déchets s'accumulent.

Les déchets s'accumulent.

Un patient dort par terre.

Un patient dort par terre.

Un serpent circule dans un hôpital.

Un serpent circule dans un hôpital.

Tags
Partager

Lire aussi

  • Sam

    Encore une fois il faut attendre que le roi se mette en colère !

    • Majdoune

      a wddiiiii!!! Il faut attendre que le roi se mette en colère ou alors il faut que le peuple se soulève (encore une fois) pour qu'il soit entendu!!
      Triste pays où il faut gueuler pour que les "autres" obtiennent leurs droits les plus fondamentaux!
      Honte sur le Maroc, honte sur le ministre de la santé et honte sur la presse et tous ceux qui se taisent pendant que des marocains meurent par terre en se faisant enjamber parce que c'est devenu "normal"!!

  • Amy

    Bravo a cette initiative. Allez se faire soigner dans le plus beau pays du monde? Ou va l'argent du tourisme?
    Cela n'est que le sommet de l'iceberg;il faut encore creuser pour voir les repas servis aux malades; les blocs opératoires. Ne parlons pas de la corruption du corps médical et paramédical. A bon entendeur;

  • lahcen sbitar

    mais hadchi 3lach lmaroc zinnnnnnnnnnn

  • Majdoune

    La page ne fait pas un énorme buzz malheureusement et les gens ne s'indignent pas autant qu'ils l'ont fait pour un stade inondé ou encore pour la femme de Benkirane en Djellaba.
    Je ne comprends pas comment on peut se taire en voyant ces horreurs innommables et ne pas demander des comptes au Ministre de la santé? Plus, pourquoi personne n'ouvre sa bouche pour demander que ce même ministre soit démis de ses fonctions au même titre qu'Ouzzine après le scandale du stade Moulay Abdallah?
    C'est bien de publier des images vraies (pour une fois) de notre pays encore faut-il demander que les choses évoluent et que les responsables payent pour cette "maltraitance".
    Ce pays n'en a RIEN À FOUTRE de ses pauvres. Les riches / aisés se rendent dans des cliniques réputées, se font soigner et basta. Les pauvres sont obligés d'attendre et de subir l'inconscience professionnelle de ces gens! Quant à ceux qui n'ont ni hôpitaux ni pharmacies à proximité, ils sont tombés dans l'oubli depuis belle lurette et ne peuvent compter que sur quelques âmes charitables venues du Maroc ou d'autres pays (souvent d'associations, il ne faut pas se leurrer!)!!!
    Après, ça parle de pays en voie de développement! Si le développement est d'organiser des événements grandioses, des festivals, des conneries pendant que la base est pourrie jusqu'à la moelle ... Je crache sur ce développement et j'emmerde tous ceux qui contribuent à cette "évolution" en oubliant ceux qu'on appellera désormais "les autres".
    Il faut qu'ils se réveillent et que le secteur de la santé soit repris à zéro, parce que zéro c'est tout ce qu'il est actuellement et c'est bien tout ce qu'il mérite.

  • Citoyen

    D'accr mais vous vous échapper de la réalité Monsieur le docteur , il fallait parler des autres images pas juste comme un médecin mais comme un être humain ,un citoyen 🙂 , Bref si je passe la moitié de ma vie à étudier pour se travailler dans un endroit identique je suis désolé monsieur ,

  • Ouiame

    C est horrible je déteste de plus en plus rentrer au Maroc , comment le roi peut voir ça et ne rien faire je comprend pas!!! Comment on peut parler d évolution si les infrastructures sont inexistantes hasbiya laho wa ni3ma lwakil

  • mia

    J vai t repondre en arabe bach tfhem..sir hta t3ref tdwi w tekteb b français 3ad aji dwi..
    Pffffff ces images sont devenues normaaaaaaales pour le personnel qui travaiille au sein des hôpitaux.
    La souffrance totale que ça soit du peuple ou de l exerçant (infirmier. Medecin.technicien. ....)
    Ce gouvernement ne fait que parler dans les medias comme si tout est dispo et font croire à la population que c'est de la faute du personnel

  • tahra

    Manque de responsabilité et de la peur du Dieu chacun il fait ce qu'il veut et parfois s'associe avec d'autres il faut que le citoyen connait ces droits et crie et fait la grève lorsqu'il est sous estimé ou sous exploité

  • un marocain

    je suis vraiment dsl. vraiment ça touche au cœur qu'on voit des chats qui circulent librement dans une salle d’opérations qui doit être la plus propre salle de l’hôpital grâce aux infections que provoquent ces animaux. en plus les femmes qui viennent de s'accoucher et qui dorent avec leur bébés dans le sol ni lits ni couverture. je dis et je redis ce n'est la faute ni de médecins ni du ministre , c'est notre faute comme citoyens. car on voit tout mais on se tait. que vous voulez que fait un responsable pour un pauvre qui ne réclame plus et qui est satisfait de la situation. comme citoyen je suis vraiment déçu de voir ça dans un pays dit au développement. je cherche a comprendre le sens de ce mot chez ces responsables car il m'ont fait apprendre un jour que le mot peut prendre plusieurs sens.

  • Je comprends aujourd'hui seulement pourquoi deux éminents professeurs m'ont dit simplement, mais l'air visiblement gênés: nous sommes prêts à faire l'opération dont a besoin cette personne au CHU;cependant il est dans son intérêt de la subir dans une clinique privée.A vous de voir.

    Inutile de rappeler à quoi j'ai pensé au début et je m'en veux un peu d'avoir douté de leur bonne foi...Je me rends compte ,à la lumière de ces informations,qu'Ils étaient sincères et je les en remercie ,mais que dire de gens qui n'ont pas les moyens?

    D'autre part, qu'est-ce que monsieur le ministre de la santé pense de cette situation?Qu'a-t-il fait à part s'en prendre au personnel de ces hideux hôpitaux?

    Ceci dit,je crois savoir et j'en ai déjà parlé ailleurs dans un précédent commentaire,qu'au CHU Hassan II, le personnel est simplement merveilleux et les infrastructures ne sont pas aussi dramatiques .

  • kkkkkk

    lol

  • Abderrahim de Paris

    Méfiez-vous des photos. Rien ne prouve que ce soit bien des photos prises dans un hôpital.

    Par ailleurs vous avez les hôpitaux à la hauteur des moyens du pays compte tenu du fait que pratiquement tous les équipements médicaux d'un hôpital au Maroc (même les lits et les draps, comble de l'ironie) viennent de l'étranger. Comment voulez-vous ensuite faire pour avoir des hôpitaux modernes, dernier cri...C'est impossible !!!!!
    Je crois qu'il est temps de revenir sur terre , c'est à dire à la réalité marocaine, de se relever les manches, et travailler à un meilleur avenir...

  • Abderrahim de Paris

    Vous m avez censuré ???? Pourquoi
    [email protected]

  • khalid

    c'est horrible, mais à qui la faute?est ce que c est un problème de moyens,est ce que c est un problème de gestion, d' organisation, de manque depersonnel, de qualité de personnel , dela qualité de formation des medecins, de la volonté des medecins , des reponsables d'hopitaux, de l'enseingement, de lajustice, des syndicats du personnel , ...? tous ces facteurs interviennent et finalement on n a que l'hopital qu on merite.
    si on se tait quand quelqu un grille un feu rouge, quand quelqu un harcelle une fille dans la rue, quand on jette par terre un bout de papier...c est le debut de la tolérance.
    celui qui tolère ces "petites choses" , tolèrera forcement deschoses unpeu plusgraves et de plus en plus jusqu' à la mort à l'entrée de l'hopital.
    pour avoir deshopitaux propres, il faut du personnel propre, dessyndicats propres qui veulent travailler et non pasdessyndicats qui relient tout à la paye du personnel. et une justice propreet rapide qui puisse juger ceuxqui mettent les batons dans les roues etc

  • Puccino

    La devise au Maroc c'est qu'il faut avoir de l'argent pour avoir des soins décent. Moi personnellement pour une simple accélération des battements du coeur j'ai eu droit à un accueil formidable, chaise roulante le médecin tout de suite présent mais à cheikh Zeid (rabat). Par contre lorsque l'on a conduit un ami à l'hôpital public, c'était plus un abattoir que autre chose... C'est en partie de la faute des médecins, puisque comme il y a des syndicats des ouvriers ou autres qui font grève et pression sur le patronat il pourraient faire de même... Et ce problème s'étend également dans un autre point fort de la société, celui de l'éducation où les profs ne font grève que pour une augmentation des salaires. C'est quand qu'un professeur au Maroc, dans une université marocaine a fait grève juste pour l'hygiène des toilettes ou encore pour les conditions défavorable dans les salles puisque les amphithéâtres sont toujours occupés. Maroc où va-tu ?

  • tk

    comme dab c'est la faut a l'algerie

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss