Maroc

Chris Coleman : « Mon objectif ? fragiliser le Maroc »

"Chris Coleman" accuse notamment les autorités marocaines de compromission avec le lobby sioniste américain AJC. Chris Coleman : « Mon objectif ? fragiliser le Maroc »
30 octobre
10:27 2014
Partager

Il l’a reconnu: sa motivation est avant tout de fragiliser le Maroc. Pour ce faire, Chris Coleman est prêt à mélanger les vrais documents et les faux.

Le compte Twitter @chris_coleman24, également autobaptisé « Le Makhzen », s’est fait connaître début octobre en révélant des documents supposés compromettants pour les autorités marocaines, sans préciser s’il était animé par le goût de la transparence ou par une commande extérieure à l’encontre du Maroc.

Le journaliste français Jean-Marc Manach a établi que la personne cachée derrière ce pseudonyme, loin d’être l’Edward Snowden marocain, est animée par l’intention de nuire à l’Etat marocain. Tout simplement… en lui demandant sur Twitter :

https://twitter.com/chris_coleman24/status/526480965343133697

Beaucoup de faux documents…

Par ailleurs, dans une enquête approfondie publiée sur le site Arrêt sur image (article réservé aux abonnés), le journaliste met à jour certaines falsifications de documents présentés comme véridiques. Chris Coleman aurait notamment menti en présentant comme vrais des emails suggérant que la DGED, les services de renseignement marocains, auraient soudoyé des journalistes français et américains, via Ahmed Charaï, directeur du magazine L’Observateur du Maroc. De son côté, ce dernier a également nié l’authenticité des emails.

Plusieurs fichiers ont été créés en octobre mais (imparfaitement) antidatés de plusieurs années, « la majeure partie », précise-t-il même.

… et quelques vraies fuites

Toutefois, dans l’abondance des documents publiés par Chris Coleman, « l’analyse de leurs méta-données montre que des dizaines de ces documents datent effectivement des années 2008 à 2012 et [qu’ils] n’ont pas été caviardés, et sont donc probablement authentiques. », révèle le journaliste.

lettre-ajc-manssouri

Cliquer pour agrandir la lettre.

Ainsi, Chris Coleman, qui a revendiqué avoir eu accès aux emails du directeur de cabinet de Yassine Mansouri, chef de la Direction générale des études et de la documentation (DGED, services de renseignement), a notamment publié un email, authentiquement daté du 16 avril 2010, vérifications faites, dans lequel le chef du renseignement marocain se faisait inviter par l’American Jewish Committee (AJC) au congrès annuel de cette organisation sioniste américaine.

L’email, signé Jason F. Isaacson, alors directeur des affaires internationales de l’organisation, se termine par un rappel du soutien de l’AJC à la marocanité du Sahara :

Enfin, je voulais que vous sachiez à quel point j’ai été ravi d’avoir l’occasion de travailler avec l’ambassadeur Mekouar (ambassadeur du Maroc aux Etats-Unis, ndlr) – comme avec mon très cher ami l’ambassadeur Serge Berdugo (secrétaire général du Conseil de la communauté israélite du Maroc, ndlr) – pour œuvrer à une plus grande implication des Etats-Unis dans la poursuite d’une résolution juste et pragmatique concernant le litige sur le Sahara occidental, tel que vous me l’avez si soigneusement exposé. C’était un honneur pour mon organisation de jouer un rôle dans la récente lettre de soutien du Sénat des Etats-Unis à la position marocaine – dans le cadre des efforts continus d’AJC pour faire progresser la stabilité, la paix et la coopération en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

Reste que l’imbrication de vrais et de faux documents dans les « fuites » de Chris Coleman est caractéristique, pour Jean-Marc Manach, des pratiques de barbouze :

C’est aussi à cela que l’on distingue un lanceur d’alertes d’un barbouze. Le premier veut faire éclater la vérité. Le second est, sinon en service commandé, tout du moins disposé à manipuler la vérité, voire créer de fausses preuves, et instiller le doute.

En réponse à ces accusations, Chris Coleman a publié de nouveaux emails, actuellement en cours d’authentification.

Lire aussi

  • boumehdi

    Bienvenue dans l’univers de la cyberguerre qui prend une ampleur inégalée puisque des agences gouvernementales chinoise,russe,américaine,française,anglaise,etc y ont investi des milliards et y embauchent des centaines de fonctionnaires.Au point que certains y ont puisé des »metadonnées »qui ont servi aussi bien à Snowden et d’autres.Sous ce pseudo volontairement »saxonisé »peut se cacher un puissant service « méditerranien »qui prend ombrage du déployement africain du Maroc et qui gène donc la « collaboration new-look »entre deux pays « amis-ennemis »de longue date et qui veulent faire la »paix « sur notre dos.Nous sommes forts capables de nous défendre et de leur faire « quelques bébés « dans le dos nous aussi et sans qu’ils puissent nous tracer.Le remaniement au sommet vise la succession d’un président malade,agonisant et déjà les vautours rôdent autour,à la recherche d’appuis extérieurs indispensables pour la « prise d’opportunité « .

  • faouzi

    est qu il a dit quelques choses sur l homosexualité du roi

  • Pingback: The Moroccan Snowden: Chris Coleman which daily leaked Moroccan official documents for 3 months - Cyberwarzone()

  • Ab_solut

    C réciproque avec cette pauvre démocratie algerienne
    Quand il y a un pb an Algérie, on accuse le Maroc

    Et il reste encore des gens qui s’insultent sur les sites web à dire le Maroc, pas bien, l’Algerie pas bien.

    Vous avez vraiment du temps a perdre

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF
NEWSLETTER TELQUEL BRIEF
Merci !
Pour finaliser votre inscription, cliquez sur le lien figurant dans l'email que nous venons de vous envoyer.