Monde

Le virus du sida serait né en 1920, à Kinshasa

Crédit: AFP
Le virus du sida serait né en 1920, à Kinshasa
octobre 07
13:41 2014
Partager

Une équipe internationale de recherche a reconstitué le cheminement de la pandémie du sida.

Les chercheurs ont conclu que le virus est « très probablement » apparu en 1920, à Kinshasa (dans l'actuelle République démocratique du Congo) et s’est propagé ensuite au reste du monde.

L’étude publiée dans Science Magazine retrace l’histoire génétique du VIH (virus de l’immunodéficience humaine) et analyse les différents phénomènes qui ont contribué à sa propagation des années 1920 aux années 1960.

L'essor urbain, accélérateur de propagation

Le virus serait passé du singe à l’homme à travers les pratiques alimentaires dans la région de Kinshasa où le chimpanzé était chassé pour sa viande. L’urbanisation rapide et le développement du chemin de fer ont par la suite participé à la diffusion du sida. Kinshasa, qui s’appelait à l’époque Léopoldville, capitale du Congo belge, connaissait un développement sans précédent, comme l'explique Nuno Faria, chercheur de l’université d’Oxford et co-auteur des recherches :

Les informations des archives coloniales indiquent qu’à la fin des années 1940, plus d’un million de personnes transitait par Kinshasa par le train chaque année.

L’adaptabilité génétique du virus a impliqué sa propagation très rapide dans le pays et l’établissement de foyers secondaires jusqu’en Afrique australe et orientale. Ensuite dès les années 1960, le commerce du sexe, l’utilisation de seringues non stérilisées et les migrations internationales ont transformé les différents foyers d’infections en une pandémie qui a décimé plus de 36 millions d’êtres humains sur la planète à ce jour.

Mehdi Chaibi

Tags
Partager

Lire aussi

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss