Maroc

Qu'entend le Maroc par «juste milieu» de l'islam?

Qu'entend le Maroc par «juste milieu» de l'islam?
septembre 17
10:45 2014
Partager

Un accord vient d'être signé entre le Maroc et l’Égypte pour véhiculer les valeurs du « juste milieu » de l'islam. Qu'y a t-il derrière cette formule devenue à la mode ?

Le Maroc a signé, samedi 10 avril, un accord de coopération religieuse avec l’Égypte pour les années 2014, 2015 et 2016. Un texte qui fait part de la volonté des deux pays d’échanger sur leurs expériences en matière de traduction et de diffusion de livres islamiques afin de mieux faire connaitre les valeurs de « juste milieu » de l’islam. Des accords similaires ont été signés précédemment, avec le Mali et le Guinée dans le but de véhiculer ces mêmes valeurs. Seulement, la question de l’islam du juste milieu reste très vague.

Maîtrise du sens du texte et du contexte

« Le juste milieu en islam est le plus haut degré de la compréhension des textes religieux », nous explique un membre de la Rabita Mohammadia des Ouléma. Celui-ci précise que la modération est basée, avant tout, sur une maîtrise du sens du texte et du contexte. Plus concrètement, « une implémentation d’une loi ou d’une législation religieuse doit être élaborée en fonction de l’époque dans laquelle on vit afin d’éviter les extrémismes de tous bords », poursuit-il.

Même interprétation du député du PJD, Abdelaziz Aftati. D’après celui-ci, « la modération, qui s’inscrit dans la vraie religiosité, c'est tout simplement avoir des valeurs comme la droiture, le respect des autres, qu’ils soient religieux ou non ». Et d’ajouter que « la plus haute valeur de l’islam est la miséricorde ».

Un modèle non-applicable au Maroc ?

Toutefois, cet islam du « juste milieu » semble, pour certains, être un modèle encore non-applicable au Maroc. « La diffusion de ce modèle islamique est lié au degré de l'indépendance dont peuvent jouir les ouléma par rapport au champ politique», estime Omar Iharchane, membre du cercle politique du mouvement Al Adl Wal Ihsane. « Ces ouléma doivent être capables de produire des exégèses et adapter les valeurs de l'islam au contexte actuel. Malheureusement, le Maroc ne forme ni ne produit ce genre d'ouléma », regrette-t-il.

Pour lui, le Maroc diffuse cette idée du « juste milieu » afin de jouer un rôle important au niveau du continent africain. « C'est la seule stratégie qui lui reste après avoir échoué diplomatiquement à convaincre les pays africains ».

Lire l'éditorial de TelQuel : La part maudite de l’islam

Tags
Partager

Lire aussi

  • Ce n'est guère étonnant que tout le monde hormis" Al Adl et l'idôlatrie" comprenne le sens du juste milieu dans le Coran même...

  • Maroc

    "Une implémentation d’une loi ou d’une législation religieuse doit être élaborée EN FONCTION DE l'EPOQUE DANS LAQUELLE ON VIT" O.o ?!?! ET ceci venant d'un supposé membre de la Rabita Mohammadia des Ouléma ...

  • aziz

    Le juste milieu s'applique ... quand les oulémas ... n'arrivent pas à trancher ... là ... où il y a absence du texte ...
    d'une autre manière ... les oulémas doivent être aux services des politiciens ... peut-être qu'on cherche à créer ... l'islam conformiste ... après ... l'islam islamiste ......
    .

  • Itto

    Non merci les ouléma des egyptiens on en veut pas chez nous, ils peuvent rester chez eux, regardez où leur lumières ont menés leur pays..

  • zakaria

    On pourrait aussi écrire une constitution laïque, et laisser la religion être une croyance personnelle

    • Diabolus

      Absolument !

      • brahim

        Malheureusement cela restera un doux rêve... A moins d'inventer une machine à remonter le temps pour aller au 8ème siècle et empêcher les arabes de déferler en Afrique du nord, c'est foutu.

        • Diabolus

          Certes, ça ne sera pas facile, mais c'est faisable.

          • marwan el idrissi

            l utopie quand tu nous tiens

    • Itto

      Exactement!!!! "I have a dream....." pour le Maroc , qu'un jour les droits de chacun seront impartial et juste, que l'humain surpasse le matériel et le spirituel , qu'on cesse de juger ou d'imposer des religions, que le marocain soit libre de croire en ce qu'il veut, et qu'on comprenne que la morale peut être détachée de la religion.

  • Diabolus

    Non mais c'est quoi ces conneries encore ! Y en a marre de cette religion et des complications qu'elle cause. Qu'on s'en débarrasse une bonne fois pour toute et qu'on construise un Maroc Laïque. Le Maroc n'as pas besoin de cette religion ni de sa soit disant version du juste milieu. Il n'existe pas de version du juste milieu, soit on est Musulman, soit on ne l'est pas. S'il existe un état qui applique le vrai l'Islam il s'agit bien de l'état Islamique qui est né en Iraq. Je ne souhaite pas que mon pays finisse comme ces trous du Taliban et compagnie.

    • brahim

      Tout à fait vrai, le vrai islam c'est celui de Daech, des Saoud et des talibans !

    • marwan el idrissi

      le maroc n as pas besoin de toi tu peu deguerpir

  • Pingback: Comment le Maroc vend « l’islam du milieu » à l’international()

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss