Maroc

Le baiser de Nador aux épreuves du bac

Le baiser de Nador aux épreuves du bac
juin 30
14:25 2014
Partager

Lors des épreuves d’éducation islamique de la première année du baccalauréat, l'académie régionale de Guelmim a choisi de revenir sur le baiser de Nador. Avec des attentes orientées.

«Sur le réseau social Facebook, vous avez pu remarquer la photo de deux lycéens mineurs (un garçon et une fille) s'échangeant des baisers à côté de leur établissement», tel est le début de l'énoncé de l'examen régional de l'éducation islamique de la première année du baccalauréat de l'académie régional Guelmim-Essmara, dont une copie qui circule sur Internet. « Cette photo avait créé une polémique et des divergences entre ceux qui considéraient que cet acte s'inscrit dans le cadre des libertés individuelles et ceux qui qualifiaient ce baiser d'offense à la religion musulmane et au Maroc qui interdit ce genre de procédés », poursuit l'énoncé.

Expurger l’instinct sexuel en s'inspirant du Coran

« Êtes-vous pour ou contre que deux mineurs s’échangent des baisers à côté de leurs écoles ? », est l’une des questions à laquelle devaient répondre les candidats au baccalauréat lors de l’examen. De manière plus orientée, l'énoncé demande aux élèves dans  de clarifier « le rôle de la famille pour contrer ce genre de comportement ». Enfin, il a été demandé aux lycéens de proposer deux solutions pour « expurger l’instinct sexuel et ce en se référant à un texte soit du Coran soit du hadith ». Les élèves qui auraient défendu la thèse des libertés individuelles auront bien compris que ce n'est pas celle qui semble plaire à l'académie de Guelmim.

Tags
Partager

Lire aussi

  • Loubna

    Voilà ce qu'on appelle du foutage de gueule dans les règles de l'art. Quoi que ça ne devrait même plus nous étonner, le Maroc étant un pays qui innove à chaque instant dans le domaine de l'absurde.

    • ismail

      Exactement...
      Les examens du régionale ou comment vous obliger a écrire une argumentation contre vos principes.

  • Nadia

    Quelle honte!

  • samir skif

    on ne va jamais avancer, ils créent déjà des petits terroristes avec ce genre d’épreuves.

  • Personnellement je trouve que c'est assez bien vu.
    Je trouve cela même assez sain... Bravo

    • wizwass

      t'as eu ton bac dans la région de guelmim? Khnifra peut être? Avec la chèvre comme prof de philo...

      • Redouane

        wizwass, ce n'est pas une raison pour s'attaquer à la région ou à la ville... !
        Peetch Rif a peut-être tord, à ton avis, et à mon avis aussi... mais ce qui n'est pas sain c'est son cerveau, pas guelmim ni khnifra... j'ai honte de mon pays, et j'ai pitié de ces pauvres étudiants qui auraient été petrifiés devant un tel sujet.. et auraient meme argumenté contre leurs principes.

  • Wizwass

    la bêtise atteint des sommets! Je savais que la religion rendait un peu con, mais à ce point!...

  • aziz

    Pas de surprise ... Un policier m'a infligé une amende prétendant que j'ai brulé un feu qui n'existait pas... pour lui sa coche bleu est la seule vérité.... C'est la même chose ..... quand on sait que l’Islam interdit l'acte ...

    il fallait choisir la question suivante :
    - Sachant que les règles arrivent toujours quatorze jours après l’ovulation, une femme prof, est-elle en mesure d’assumer ses cours de religion à ses élèves pleinement ?
    (j’espère que je n’offense personne mais ce sont des réalités)

  • Abdulmichel

    Ne désespérez pas les amis... Ceux qui nous ont inoculé le virus et abusé de notre hospitalité sont en train de le payer cher. Chez eux. Entre eux. Au nom des mêmes aveuglements. Et quand ils se seront quasiment exterminés. Nous apprendrons peut-être de leurs guerres sanglantes que nous avons été trop longtemps trompés... Passer un instant de gêne honteuse, viendra le moment de s'élancer dans un monde plus vaste et plus respirable. Mais seulement terrestre.

  • Yan Amoddo

    C'est une façon de faire

  • Yan Amoddo

    C'est une façon de faire...

NEWSLETTER TELQUEL BRIEF

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss