actualités

Rapprochement d’associations de gauche pour un mouvement progressiste

Rapprochement d’associations de gauche pour un mouvement progressiste
mars 20
10:45 2014
Partager

En vue de créer un camp progressiste et alternatif plus fort, deux associations se sont officiellement rapprochées. En attendant une possible union et une main-tendue à d'autres formations.

Dans un communiqué mis en ligne le 17 mars 2014, les associations Anfass, crée en 2013 et qui rassemble une centaine d'adhérents, et Clarté-Ambition-Courage, appelée "CAC", dont les statuts ont été déposés en 2011 et qui regroupe quelques deux cents personnes, annoncent leur rapprochement formel. Les deux associations, qui partagent le fait de se déclarer citoyennes, démocratiques, porteuses d'alternatives et ont aussi en commun d'être campées à gauche, gardent leurs noms respectifs pour le moment. Malgré tout, Mohammed Zouiten, militant au CAC ne cache pas "l'espoir de certains de voir les deux mouvements s'unir sur le long terme". Déjà en 2013, les deux associations avaient joint leurs efforts pour cosigner un document, « Réformer la fiscalité pour un pacte de citoyenneté ».

A écouter Mounir Bensalah, militant à Anfass, ce rapprochement coulait de source : "Nous nous sommes réunis et avons remarqué que nous partagions le même projet de société. Nous avons décidé de conjuguer nos efforts en vue de créer un mouvement progressiste uni". Les deux associations souhaitent également rallier à leur cause d’autres associations ou partis politiques.  "Nous allons peut-être contacter d'autres partis de la gauche, plus importants en taille, pour des activités communes, et peut-être un congrès commun", confie Zouiten.

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss