essentiel

Affaires Alioua. Obsèques très politiques

Affaires Alioua. Obsèques très politiques
mars 11
11:29 2013
Partager

Khalid Alioua a (enfin) pu quitter sa cellule pour assister aux obsèques de sa mère, décédée lundi 4 mars à Rabat. L’ex-patron du CIH, poursuivi pour mauvaise gestion et dilapidation de fonds publics, est arrivé au domicile de la défunte vers 17 heures. Le soir même, il s’est réuni avec plusieurs membres du bureau politique de l’USFP, qui ont tous tenu à être présents lors des funérailles organisées mardi 5 mars. Mieux, le roi Mohammed VI a adressé une lettre de condoléances officielle à l’ancien dirigeant ittihadi, qui devait regagner sa cellule après quatre jours de permission.

 

Partager

Lire aussi

Nous suivre

Retrouvez le meilleur de notre communauté

facebook twitter youtube instagram rss