Tanger : lancement d’un appel d’offres pour la restauration et la réhabilitation du théâtre Cervantes

Deux ans après le don irrévocable du bâtiment par l’Espagne au Maroc, des appels d’offres pour la restauration et la réhabilitation du théâtre historique Cervantes dans l’ancienne Medina de Tanger, ont été lancés, ce 30 juin par l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des préfectures et provinces du Nord.

Par

Le théâtre Cervantès, lieu emblématique de Tanger, est 
à l’abandon. Crédit: Abdeslam Kadiri

L’appel d’offres, dont les résultats seront annoncés le 7 juillet, précise que la première tranche des travaux concerne notamment les gros œuvres, la charpente, la couverture, le revêtement, la menuiserie et l’aménagement extérieur avec un coût global estimé à 25,67 millions de dirhams, indique l’avis d’appel d’offres ouvert.

Détail d’une fresque à restaurer.Crédit: Anaïs Lefébure/TelQuel

Les travaux, d’une durée maximale de 18 mois, visent, selon la même source, à restaurer les différentes dépendances du bâtiment du théâtre Cervantès selon leur état initial (structures, décoration…).

Un symbole des relations maroco-espagnoles

Le bâtiment, qui date du début du XXe siècle, couvre une superficie de 1200 mètres et se compose de trois niveaux, comprenant un chauffoir de spectateurs occupant une superficie de 170 mètres carrés, un autre d’acteurs érigé sur 40 mètres carrés, un parterre qui s’étale sur une superficie de 210 mètres carrés, deux rangs de loges à balcons latéraux et une scène.

Le théâtre Cervantes, symbole de l’immigration espagnole à Tanger, a été construit par des immigrants de Cadix en 1913 et est devenu la plus grande salle d’exposition d’Afrique du Nord.

Les conceptions du bâtiment du théâtre ont été réalisées par l’architecte espagnol Diego Jiménez Armstrong, qui a importé tous les matériaux de construction d’Espagne, tandis que les dessins bleus distinctifs du théâtre espagnol ont été réalisés par Federico Ribera.

Le sculpteur espagnol Cándido Mata s’est vu confier les sculptures extérieures de la façade. Le bâtiment a également été décoré de 10.000 lampes inspirées du Théâtre royal de Madrid.

à lire aussi

(avec MAP)