Rabat : le musée de la parure, un nouvel écrin aux Oudayas

Après des années de restauration ralenties par le Covid, le musée de la kasbah des Oudayas vient de rouvrir ses portes. En son sein, une collection de bijoux et de caftans, dont une partie a été mise à disposition par le roi. Visite guidée.

Par

Ouverture du musée national de la parure le 9 janvier 2023 à Rabat. Crédit: Rachid Tniouni/TelQuel

Attendue de longue date par les Rbatis, la réouverture du musée des Oudayas et du jardin andalou attenant a enfin eu lieu le 8 janvier, accueillant près de 3000 visiteurs dès la première journée. Inauguré la veille par la princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation pour la sauvegarde du patrimoine de Rabat, ce nouvel espace muséal situé sur le flanc ouest de la kasbah, dédié à la parure, renferme une importante collection de bijoux, caftans et costumes d’apparat féminins et masculins de la préhistoire à nos jours, mais aussi des outils ayant servi à fabriquer ces objets ornementaux.

Collection royale

Situé dans l’ancien palais du sultan Moulay Ismail, construit à la fin du 17e siècle (voir encadré), demeure traditionnelle de type riad aux colonnades en pierre et murs couverts de zelliges, le musée a été…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés