Enseignement supérieur : Abdellatif Miraoui présente le nouveau modèle de l’Université marocaine

Langues, soft skills, employabilité… Ce 26 avril, le ministre de l’Enseignement supérieur, Abdellatif Miraoui, a présenté les grandes lignes de sa réforme pédagogique. Détails.

Par

Abdellatif Miraoui au Parlement. Crédit: Rachid Tniouni / TelQuel

Bilan d’étape pour Abdellatif Miraoui. Six mois après sa nomination dans le gouvernement de Aziz Akhannouch, le ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’Innovation a présenté, ce 26 avril lors d’une rencontre avec les médias, les grandes lignes de sa réforme pédagogique. Une réforme qui s’inscrit dans le cadre du Plan d’accélération de la transformation de l’écosystème de son département (PACTE ESRI 2030). Ce plan tire sa substance “des choix prioritaires du Nouveau modèle de développement et se nourrit de sa doctrine et de ses principes fondateurs”, précise le ministre et ancien membre de la CSMD, la Commission spéciale dirigée par Chakib Benmoussa.

Co-construction

Il aspire également à “traduire en actions concrètes les priorités du programme gouvernemental en matière de développement du capital humain et d’insertion du Maroc dans la société du savoir”. Mais le diable se cache dans les détails, assure Abdellatif Miraoui. Pour y remédier, le pacte se veut une…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés