“All of us are dead” : survie et invasion zombie

Avec une tension qui prend aux tripes et 
des scènes de violence d’un grand réalisme, cette nouvelle série coréenne dépeint les zombies avec beaucoup d’humanité.

Par

Disponible sur Netflix

Les productions coréennes savent allier à merveille le réalisme et la fantaisie. All of us are dead, énième série coréenne sur les zombies, en est la preuve. Sauf que cette fois, les morts-vivants ne sont pas dépeints comme des êtres venus d’ailleurs, aux figures monstrueuses. Ce sont des êtres humains, avec à peine quelques retouches de maquillage, qui ne mordent pas toute chair à la ronde. Ces zombies-là ont une certaine dose d’humanité. L’intrigue se concentre sur des lycéens, dans le Séoul d’aujourd’hui. La série débute par un schéma conventionnel de série pour adolescents. Des amourettes par-ci, des tentatives d’intimidation par-là… tout ce qu’il y a de plus classique. Mais le spectateur décèle le caractère étrange de la série à travers un personnage tout à fait particulier : un professeur des sciences, qui s’adonne à quelques recherches et semble vivre en décalage avec le monde de…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés