Sensyo Pharmatech : des vaccins marocains pour demain

Le projet Sensyo Pharmatech, lancé le 27 janvier, ambitionne, en moins de dix ans, de confier au Maroc les clés de sa souveraineté pharmaceutique et sanitaire. Mais aussi de s’inviter dans le gotha des producteurs de vaccins et biothérapies. Une pierre angulaire du nouveau projet industriel “made in Morocco”.

Par

Le site industriel de Sensyo Pharmatech, situé à Benslimane, sera dédié à la fabrication et la mise en seringue de vaccins anti-Covid, mais aussi d’autres types de vaccins et biothérapies.  Crédit: TelQuel

C’est une première pierre qui pourrait, à en croire Othman Benjelloun, “propulser le Maroc dans une nouvelle ère”. À 89 ans, le président de Bank of Africa est à la tête d’un nouveau projet d’ampleur pour le royaume: Sensyo Pharmatech, une nouvelle unité industrielle qui ambitionne de compter parmi les cinq premières plateformes mondiales, a-t-il précisé dans un entretien à l’agence officielle MAP, le 1er février. Le projet ? Construire “un nouvel écosystème industriel ainsi qu’un pôle d’excellence et d’innovation dédié à l’industrie pharmaceutique et aux biotechnologies”.

Othman Benjelloun, président du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) et PDG de Bank of Africa (BMCE).Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Souveraineté et autosuffisance

Un symbole. Attendu depuis des semaines, le lancement des travaux par Mohammed VI,…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés