Un député appelle Aït Taleb à plafonner les prix des cliniques privées

Dans une question écrite, le député Noureddine El Harouchi (UC) appelle le ministre de la Santé à plafonner les prix des services médicaux du secteur privé. Il appelle également à adopter les prix référentiels et à les rendre publics.

Par

La stratégie de l’état concernant les PPP est dans le pipe. Cela fait plus d’un an que Khalid Aït Taleb et ses équipes y travaillent. Crédit: DR

Dans une question écrite envoyée au ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Aït Taleb, Noureddine El Harouchi, député du parti de l’Union constitutionnelle (UC), appelle à l’adoption d’un prix référentiel des services médicaux fournis par les cliniques privées.

à lire aussi

« Beaucoup de citoyens, recourant à ces établissements sanitaires pour échapper à la bureaucratie des hôpitaux publics, se trouvent heurtés par les factures extrêmement coûteuses et non conformes aux tarifs référentiels approuvés par le ministère », affirme le député.

Selon El Harouchi, le ministère est appelé à sanctionner les cliniques transgressant ces tarifs référentiels : « le ministère est dans l’obligation d’intervenir et sanctionner les cliniques transgressant les tarifs approuvés, tout en les forçant à publier les tarifs de référence aux portails d’entrée ».

Pour rappel, les prix des services médicaux des cliniques privées ont été sujets de polémiques d’ampleur nationale. En effet, ces tarifs ont connu une flambée inédite ces derniers mois, inquiétant des milliers de Marocains.