La commune de Casablanca débat autour de la gratuité des transports pour les personnes handicapées

Les transports en commun à Casablanca devraient-ils devenir gratuits pour les personnes en situation de handicap ? Une question abordée par la commune de Casablanca, ce mercredi. Selon le conseil de la ville, une telle décision nécessite la concertation avec les différents partenaires.

Par

Les nouveaux bus casablancais sont équipés de wifi, de système de sécurité des portes, de caméras de surveillance et de rampes d’accès pour handicapés. Des bus dernier cri qui n’ont rien coûté à Alsa. Crédit: TOUMI/TELQUEL

Les responsables communaux de la capitale économique ont indiqué que la question de la gratuité des transports en commun en faveur des personnes en situation de handicap ne dépendait pas que de la commune mais de plusieurs autres partenaires qui doivent être consultés avant la prise d’une telle décision.

à lire aussi

Cette clarification vient dans le contexte de « fausses informations », véhiculées par les réseaux sociaux, rapportant l’adoption, par le conseil de la ville, de la gratuité de l’utilisation de l’ensemble des transports en commun pour les personnes à besoins spécifiques.

La commune de la capitale économique a également rappelé, dans un communiqué, que ce débat « requiert la concertation avec tous les partenaires concernés par la gestion du secteur ».

Selon le même communiqué, la commission des affaires sociales, culturelles, sportives et du développement humain, relevant du conseil de la commune, a tenu, mardi, une réunion afin d’étudier « la possibilité pour les personnes en situation de handicap de bénéficier de la gratuité d’utilisation des différents moyens de transport en commun ».