Abdennasser Naji : “Pour les enseignants, il y a des problématiques de motivation à régler au niveau du salaire et de l’avancement de la carrière”

Après l’annonce des premiers critères de sélection des enseignants par le ministre Chakib Benmoussa, le chercheur et expert en éducation Abdennasser Naji, ancien directeur central au ministère de l’Éducation nationale, craint “le risque que de nouveaux recrutés, surtout parmi les jeunes, se voient confrontés à un système et une voie qui ne répondent pas à leurs attentes”.

Par

Abdennasser Naji. Crédit: DR

TelQuel : Le ministre de l’Éducation vient de faire part des premières bases de la réforme de l’Éducation nationale, notamment en traçant les modalités sur le concours de recrutement des enseignants. Est-ce que cette première base va dans le bon sens ?

Abdennasser Naji : Globalement, mettre en place des critères davantage axés sur la sélection des enseignants, afin qu’ils soient davantage capables de répondre aux attentes du Nouveau modèle de développement, va bien au-delà d’une nécessité. C’est une obligation. Mais la sélection sur un critère d’âge constitue, à mon sens, un problème. Le critère principal qui aurait dû prévaloir est la compétence de la personne qui compte faire carrière dans l’enseignement.

à lire aussi

Il y a aujourd’hui deux systèmes qui évoluent en parallèle. La…
article suivant

Gouvernement : le trio RNI-PAM-Istiqlal accouche d’une Charte commune