Le FMI relève ses prévisions de croissance pour le Maroc en 2021 et les baisse pour 2022

Le Fonds monétaire international (FMI) a revu à la hausse mardi ses prévisions de croissance pour le Maroc en 2021, s’attendant désormais à 5,7 % contre 4,5 % auparavant.

Par

Le FMI a accordé au Maroc, une nouvelle Ligne de Précaution et de Liquidité d'environ 41 milliards de dirhams pour deux ans. L’organisme appelle à plus de réformes dans le pays.
Le siège du Fonds monétaire international (FMI) à Washington. Crédit: DR

Il s’agit de l’un des taux de croissance les plus robustes dans la région Moyen-Orient–Afrique du Nord alors que le monde essaye de se remettre progressivement des effets de la pandémie de Covid-19.

Dans ses “Prévisions de la croissance mondiale”, publiées à l’occasion des Réunions d’automne, le FMI anticipe, par ailleurs, un taux de croissance de 3,1 % en 2022 contre 3,9 % prévu dans son dernier rapport.

à lire aussi

L’institution de Bretton Woods souligne, d’autre part, que le chômage devrait grimper à 12 % en 2021 avant de légèrement reculer à 11,5 l’an prochain.

L’indice des prix à la consommation se situera respectivement à 1,4 % en 2021 et 1,2 % en 2022, selon les mêmes projections. Le solde du compte courant du Maroc s’établit à -3,1 % en 2021 et à -3,3 % en 2022, selon le rapport semestriel du FMI.

Au niveau mondial, l’institution internationale a légèrement abaissé ses projections de croissance, tablant désormais sur 5,9 % cette année et 4,9 % en 2022, tout en relevant la persistance à court terme des répercussions de la pandémie et ses effets divergents.

(avec MAP)

article suivant

Reprise des vols directs entre le Canada et le Maroc