Quinze pays africains sur 54 ont vacciné au moins 10% de leur population selon l’OMS

Quinze des 54 pays africains ont entièrement vacciné au moins 10 % de leur population contre le Covid-19, tandis que la moitié des pays du continent n’en a vacciné que 2 % ou moins, a annoncé ce 30 septembre le bureau de l’Organisation mondiale de la santé pour l’Afrique.

Par

Un agent de santé administre une dose de vaccin Pfizer à un soignant d'une maison de retraite près de Klerksdorp en Afrique du Sud, le 19 mai 2021. Crédit: Michele Spatari / AFP

L’objectif des 10 % de vaccinés avant le 30 septembre avait été fixé en mai par l’Assemblée mondiale de la santé, rappelle l’Organisation mondiale de la santé (OMS). “Près de 90 % des pays à revenu élevé ont déjà atteint cet objectif”, ajoute-t-elle.

En Afrique, neuf pays, dont l’Afrique du Sud, le Maroc et la Tunisie, avaient atteint l’objectif début septembre, et six autres ont accéléré le mouvement pour l’atteindre en fin de mois grâce à une augmentation des livraisons de vaccins, selon le bureau régional de l’OMS.

à lire aussi

Parmi les champions de la vaccination sur le continent, les Seychelles et l’île Maurice ont complètement vacciné plus de 60 % de leurs habitants, le Maroc 48 %, la Tunisie, les Comores et le Cap-Vert plus de 20 %.

Près de la moitié de la population marocaine est vaccinée.Crédit: MAP

Les données les plus récentes montrent des progrès limités, et beaucoup reste à faire pour atteindre le nouvel objectif fixé par l’OMS, à savoir vacciner complètement 40 % de la population avant la fin de cette année”, a commenté lors d’un point de presse hebdomadaire le Dr Richard Mihigo, coordonnateur du programme Vaccination et développement des vaccins au bureau de l’OMS pour l’Afrique.

“Beaucoup reste à faire pour atteindre le nouvel objectif fixé par l’OMS : vacciner complètement 40 % de la population avant la fin de cette année”

Dr Richard Mihigo

La moitié des pays africains n’ont en effet vacciné que 2 % ou moins de leurs habitants, a-t-il indiqué. “Les expéditions de vaccins augmentent, mais l’opacité des plans de distribution reste la principale difficulté à surmonter pour que l’Afrique atteigne l’objectif”, a estimé le Dr Mihigo. “Vingt-trois millions de doses de vaccins sont arrivées en Afrique en septembre, dix fois plus qu’en juin dernier”, a-t-il rappelé.

Le nombre de cas baisse, mais “nous devons rester vigilants et continuer à respecter les mesures de santé publique et de sécurité qui ont fait leurs preuves”, a par ailleurs recommandé le Dr Mihigo.

article suivant

Mines : le groupe indien Samta annonce des investissements de plus de 100 millions de dollars au Maroc