L'USFP décide de se ranger dans l'opposition

L'Union socialiste des forces populaires (USFP) a décidé ce 21 septembre de se ranger dans le camp de l'opposition, mettant ainsi probablement fin à tout suspense concernant l'architecture du prochain gouvernement.

Par

Dans un communiqué publié dans la nuit du 21 septembre, l’Union socialiste des forces populaires (USFP) a annoncé se ranger dans le camp de l’opposition, mettant ainsi fin à tout suspense concernant la formation du gouvernement Akhannouch.

Le texte, disponible sur la page Facebook du parti, justifie la décision par « une mainmise arbitraire sur les conseils régionaux, provinciaux et communaux », faisant probablement allusion à l’accord tripartite RNI-PAM-Istiqlal sur la répartition des régions.

Décision définitive

Joint par TelQuel, le Secrétaire général du parti de la rose, Driss Lachgar, a déclaré que « la position du parti est définitive. Elle a été prise suite à ma rencontre avec le président du Conseil national du parti, Habib El Malki, et le chef du gouvernement nommé Aziz Akhannouch, hier, lundi. Une réunion au cours de laquelle le parti n’a reçu aucune indication positive pour rejoindre la majorité gouvernementale. »

Une conférence de presse est programmée pour ce mercredi 22 septembre à 10h. Le parti a par ailleurs décidé de tenir son congrès national en décembre prochain.

à lire aussi

article suivant

Cannabis : les recommandations du CESE à l’épreuve des réalités socio-économiques