Le RNI en tête des élections du conseil régional de Casablanca-Settat (résultats provisoires)

Le Rassemblement national des indépendants (RNI) est arrivé en tête des résultats aux élections des membres du conseil de la région de Casablanca-Settat, selon les résultats provisoires annoncés par la Wilaya de la région après le dépouillement de près de 61 % des bulletins de vote.

Par

Casablanca désertée pendant le confinement en avril 2020. Crédit: MAP

Selon ces résultats, le RNI a remporté 27 sièges sur un total de 75 sièges que compte la région (30,19 %/175.539 voix).

Le Parti authenticité et modernité (PAM) est arrivé en deuxième position avec 21 sièges (16,95 %/98.522 voix), suivi du Parti de l’Istiqlal (PI) avec 17 sièges (16,78 %/97.555 voix).

L’Union constitutionnelle (UC) a remporté 4 sièges (6,68 %/38.862 voix), l’Union socialiste des forces populaires (USFP) 2 sièges (7,09 %/41.202 voix), le Parti de la justice et du développement (PJD) 2 sièges (5,69 %/33.065 voix) et le Parti du progrès et du socialisme (PPS) 2 sièges (5,01 %/29.152 voix).

à lire aussi

Casablanca, qui compte 16 arrondissements ventilés sur 8 préfectures, est en tête des villes du royaume en termes de bureaux de vote, de circonscriptions électorales et de nombre d’électeurs et de candidats.

La région de Casablanca-Settat dispose de 12 sièges au titre des élections législatives régionales, alors que le nombre de sièges du conseil de la région est de 75, dont 29 réservés aux femmes.

24 listes électorales représentant différentes formations politiques sont en lice pour remporter ces sièges. Les bureaux de vote au niveau de la région sont au nombre de 6888, dont 702 bureaux centraux.

Le taux de participation enregistré aux élections concernant la circonscription électorale législative régionale a atteint 41,09 %.

(avec MAP)

article suivant

Harcèlement sexuel à l’université de Meknès : échantillon d’un système qui peine à protéger les étudiantes