Regards sur l’Afghanistan en quatre productions cinématographiques

En marge de l’actualité internationale, TelQuel vous propose de replonger dans quatre productions cinématographiques qui, chacune à sa manière, ont tenté de raconter l’Afghanistan au fil des vingt dernières années.

Par

Image extraite du film d'animation "Les hirondelles de Kaboul", de Zabou Breitman et Eléa Gobbé-Mévellec (2019).

Depuis le 15 août, ne défilent sur les réseaux sociaux que les images terrifiantes de Kaboul prise d’assaut par les talibans. Scènes de panique à l’aéroport, images de femmes recouvertes de peinture dans les rues de la capitale, messages de solidarité avec les femmes afghanes, repli des ambassades étrangères… Un air de retour à la case départ, lorsque les talibans étaient au pouvoir entre 1996 et 2001.

à lire aussi

Pour autant, en vingt ans de guerre civile, l’Afghanistan n’a cessé de faire couler l’imagination des réalisateurs, entre drames, films d’animation, fictions et documentaires. Des regards tantôt proches et minutieux de ceux dont les parents ont grandi dans l’Afghanistan d’Eden, bien avant les talibans, tantôt distants et romancés de ceux que l’histoire complexe de ce pays a inspirés. Si ces films ne permettent pas toujours de comprendre la teneur du conflit géopolitique, ils tentent tout de même, le temps d’une…

Cet article est réservé aux abonnés.
Déjà abonné ? Se connecter
Soutenez un média indépendant et exigeant
  • Accédez à tous les contenus de TelQuel en illimité
  • Lisez le magazine en numérique avant sa sortie en kiosque
  • Accédez à plus de 900 numéros de TelQuel numérisés