Jeux Olympiques Tokyo 2020 : en décrochant l’or, Soufiane El Bakkali donne au Maroc sa première médaille

Soufiane El Bakkali a remporté l’épreuve du 3000 mètres steeple, mettant fin par la même occasion à plus de quarante années de domination kenyane sur l’épreuve. Il permet ainsi de donner au Maroc sa première médaille des Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Par

Soufiane El Bakkali. Crédit: AFP

La première et quelle première ! Soufiane El Bakkali s’est imposé sur l’épreuve du 3000 mètres steeple, ce lundi 2 août, et offre au Maroc sa première médaille olympique. Au terme d’une course globalement maîtrisée, le coureur âgé de 25 ans a devancé en 8’08 »90 ses concurrents, notamment devant l’Éthiopien Lamecha Girma (8’10 »38) et le Kenyan Benjamin Kigen (8’11 »45).

Premier sacre olympique depuis Hicham El Guerrouj

Considéré comme l’un des favoris de l’épreuve, ce longiligne coureur (1,95m) a fait la différence lors du dernier tour, et l’emporte grâce à un finish de haute volée. En touchant l’or olympique, il a également brisé la suprématie kenyane sur l’épreuve. Pour la première fois depuis le Polonais Bronislaw Malinovski en 1980, le Kenya ne remporte pas l’or olympique sur le steeple.

Natif de Fès, Soufiane El Bakkali permet ainsi au Maroc d’accrocher sa première médaille des Jeux olympiques de Tokyo. Il devient également le premier Marocain a décrocher l’or olympique depuis Hicham El Guerrouj, médaillé d’or lors des Jeux d’Athènes en 2004 sur les épreuves de 1500 et 5000 mètres.

Une sacrée prouesse pour celui qui avait raté de peu le podium lors des Jeux olympiques de Rio de Janeiro en 2016, et qui avait été médaillé de bronze lors des derniers mondiaux d’athlétisme de Doha, au Qatar, en 2019. Il tentera de faire coup double sur une autre épreuve, celle du 1500 mètres pour laquelle il est aussi engagé.

à lire aussi

article suivant

4 expos photographiques de taille prévues au MMVI à Rabat