JO de Tokyo : un mauvais départ pour le Maroc

Les Jeux Olympiques de Tokyo ont débuté le 23 juillet et se clôtureront le 8 août. 25 épreuves ont vu la participation des sélectionnés marocains pour le moment. Mais ils n’ont pas vraiment brillé.

Par

Le Marocain Mohamed Hamout (bleu) s'est incliné face à l'Iranien Daniyal Shahbakhsh (rouge) lors de leur match de boxe (52-57kg) lors des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 au Kokugikan Arena de Tokyo le 24 juillet 2021. Crédit: Luis ROBAYO / AFP

Trois jours après le début des épreuves des Jeux Olympiques, l’heure est déjà au bilan pour une partie de la délégation marocaine.

C’est Sarah Fraincart qui a ouvert le bal en aviron. Après avoir atteint la cinquième place au premier repêchage les 23 et 24 juillet, la Marocaine a gagné son ticket pour la demi-finale de ce 25 juillet. Arrivée en deuxième place, elle est qualifiée pour la finale qui aura lieu le 30 juillet.

Le 24 juillet, en cyclisme, Mohcine El Kouraji a abandonné la course à 40 kilomètres de la ligne d’arrivée. Oumaima El Bouchti s’est inclinée au taekwondo (moins de 49 kg) contre la Coréenne Jaeyoung Sim, et Mohamed Hamout (poids plume) a perdu son combat de boxe contre l’Iranien Daniyal Shahbakhsh.

Le dimanche 25 juillet était chargé pour les sélectionnés marocains : tir, canoë, surf, escrime, judo ou encore taekwondo étaient au programme. Houssam Elkord s’est imposé à l’épée individuelle contre le Chinois Zijie Wang (15-14), avant de s’incliner contre le Hongrois Gergely Siklosi (13-15).

à lire aussi

Pour la toute première épreuve de surf de l’histoire des Jeux Olympiques, Ramzi Boukhiam a terminé deuxième au classement le 25 juillet, derrière l’Australien Owen Wright. Mais ce 26 juillet, il a perdu la compétition contre le Français Michel Bourez.

Au judo (moins de 52 kg), Soumiya Iraoui a d’abord été vainqueure par ippon (le score le plus élevé qu’un judoka puisse obtenir), avant de s’incliner contre la Britannique Chelsie Gies en huitièmes de finale. En boxe (poids mi-lourd et mouche), tous les combats ont été perdus, ce 25 juillet. L’équipe marocaine de volley-ball sur plage a également cédé la victoire aux Polonais.

Ce 26 juillet, le taekwondo marocain était représenté par Achraf Mahboubi. Après un premier combat remporté contre l’Ivoirien Cheick Sallah Cisse, il a perdu en quarts de finale contre le Jordanien Saleh Elsharabaty.

Marirhi Ibtissam a quant à elle été éliminée au deuxième jour des qualifications de l’épreuve de tir.

Au triathlon pour hommes, Mehdi Essadiq est arrivé à la 45e position.

article suivant

L’histoire du Maghreb vus par Laroui