[Le Scan] Villes sous vidéosurveillance : attention à Big Brother ?

Casablanca, Marrakech, Fès et Al Hoceima... Ces quatre villes ont des projets de vidéosurveillance. Objectif : assurer une gestion intelligente des flux de circulation ou garantir la sécurité. A quel prix pour nos vies privées ?

Par

Sécurité : Nos villes sous haute surveillance, c’est le titre du dossier à la Une du numéro 958 de TelQuel. Parmi les points abordés : un mégaprojet de caméras de surveillance à Casablanca d’un montant de 720 millions de dirhams. Il est question de milliers de caméras dans plusieurs zones de la métropole. Des projets sont aussi en cours à Al Hoceima, Fès, Marrakech. Mais Rabat ou encore Dakhla sont en ligne de mire. A quoi s’attendre ? Quels devoirs de l’Etat et quels droits du citoyen ?

Dans Le Scan, le podcast d’actualité de TelQuel, Landry Benoit reçoit Anaïs Lefébure, rédactrice en chef adjointe de TelQuel, Maître Lina Fassi Firhri, avocate associé au sein de LPA-CGR, certifiée “Déléguée à la protection des données” et Abdelali Hachimi, directeur associé de Sphinx Electric, société spécialisée dans la sécurité des sites sensible et des villes.

article suivant

Les vols à destination du Maroc suspendus pour deux semaines à partir du 29 novembre