[Le Scan] Sahara : 6 mois après la reconnaissance américaine, quelles perspectives ?

Le 10 décembre 2020, l’ancien président américain Donald Trump annonçait reconnaître la souveraineté marocaine du Sahara. Six mois plus tard, quel bilan ?

Par

Alors que le Congrès américain bloque, pour le moment, l’ouverture d’un consulat des États-Unis à Dakhla, l’administration Biden affirme ne pas être dans la continuité de Trump tout en maintenant sa reconnaissance de la marocanité du Sahara. Une position affirmée le 9 juin dernier par le porte-parole du département d’État des États-Unis, Ned Price ; soit près de 6 mois jour pour jour après la série de tweets de Donald Trump.

Six mois après, deux crises se sont aussi succédé : une crise avec l’Allemagne, une autre avec l’Espagne, avec une résolution européenne adoptée contre le Maroc… Alors, la diplomatie offensive du Maroc est-elle la bonne ? Quel bilan et quelles perspectives ?

Dans Le Scan, le podcast d’actualité de TelQuel, Landry Benoit reçoit Yassine Majdi, rédacteur en chef de TelQuel.

article suivant

Aux environs de Casablanca, un nouveau vaccinodrome "smart" et "intégré" pour accélérer la vaccination