Covid-19 : l’ouverture des frontières risque-t-elle de provoquer une nouvelle vague de contaminations ?

Le 15 juin signait l’ouverture des liaisons aériennes permettant aux visiteurs et Marocains résidant à l’étranger de voyager au Maroc. Mais l’arrivée des voyageurs, dont une partie est vaccinée, pourrait-elle avoir un impact sur la circulation du virus au Maroc ?

Par

Les Marocains ou originaires du Maroc, en provenance des pays de la liste B, sont exemptés de la quarantaine de 10 jours mise en place par le gouvernement. Crédit: Yassine Toumi / TelQuel

Ces vacances d’été pourraient bien retrouver un semblant de normalité. Avec l’ouverture des frontières ce mardi 15 juin qui a vu les premières arrivées de Marocains résidant à l’étranger (MRE) et de touristes dans différents aéroports du royaume, c’est le bout d’un tunnel long d’une quinzaine de mois de crise sanitaire qui se profile. Si les indicateurs semblent pour l’heure au vert, le tarissement de l’approvisionnement en vaccin et une très légère reprise des cas de contamination constatée ces derniers jours viennent assombrir quelque peu la quiétude de la belle saison. Cela dit, “il n’y a pas de quoi s’inquiéter pour le moment”, assure Jamal Hafid, président de la Société marocaine d’immunologie. Et de poursuivre : “Il faut cependant garder une certaine vigilance car le virus et notamment ses variants ne sont pas encore entièrement maîtrisables.

Pas de “grand danger”

Toutefois,…

article suivant

Gouvernement : le trio RNI-PAM-Istiqlal accouche d’une Charte commune